sauces

Bastien

Ces sauces (très) populaires sont les pires de toutes selon 60 Millions de consommateurs

Les sauces, véritables complices de nos assiettes, sont omniprésentes dans nos cuisines. Elles rehaussent les saveurs de nos plats mais peuvent, selon une analyse de « 60 Millions de consommateurs« , constituer un risque pour notre santé si elles sont mal choisies.

Le Ketchup : Un Façade Trompeuse

Bien que le ketchup soit perçu comme une alternative moins grasse, sa réalité nutritionnelle est souvent méconnue. Certes issu de la tomate, il contient cependant majoritairement du sucre, avec certaines marques offrant à peine 6 % d’extrait de tomate. « 60 Millions de consommateurs » pointe ainsi le doigt sur la quantité de sucre équivalant à un carré entier dans une simple portion de 20 grammes.

Alternatives Saines au Ketchup

Pour un choix plus judicieux, privilégiez les versions sans sucres ajoutés et faibles en sel et additifs. Parmi les ketchups évalués, le Naturalia Quintesens se distingue par sa composition modérée en sel et sucre, tandis que le ketchup Rustica de Leclerc est critiqué pour son excès de sel, d’additifs et d’édulcorants.

La Sauce Barbecue : Douce et Salée

La sauce barbecue, prisée pour son goût fumé, renferme des quantités de sucre similaires au ketchup et un taux de sel préoccupant, avec des marques atteignant jusqu’à cinq grammes de sel pour 100 grammes de produit.

La Sauce Soja : Entre Mode et Modération

La sauce soja, bien que faible en protéines, présente des niveaux élevés de sucre et de sel. La version sucrée est particulièrement riche en glucides, tandis que la sauce soja salée peut couvrir jusqu’à 25% des apports journaliers recommandés en sel, pour une modeste quantité de dix grammes.

La Mayonnaise : Un Classique à Consommer avec Discernement

La mayonnaise, un classique de la gastronomie française, est idéalement à réaliser soi-même pour éviter les excès de gras des versions industrielles. Les mayonnaises à base d’huile de colza sont à préférer, et il est conseillé de se méfier des variantes allégées qui peuvent contenir des additifs compensatoires.

Conclusion et Recommandations

60 Millions de consommateurs nous incite à la vigilance face aux sauces industrielles, dont la composition peut s’avérer préjudiciable à notre santé. Il est essentiel d’opter pour des produits aux listes d’ingrédients courtes et compréhensibles, évitant les excès de sucres, sels et additifs. La recommandation claire du magazine pour la mayonnaise : la version d’Amora qui revendique « Cinq ingrédients sélectionnés et c’est tout ».

En résumé, bien que les sauces enrichissent notre expérience culinaire, leur consommation doit être mesurée et réfléchie pour maintenir un régime alimentaire équilibré et sain.

Laisser un commentaire

17 − douze =