Ce pays européen est le pire au monde en matière de consommation excessive d'alcool, selon un nouveau rapport

Jean Delaunay

Ce pays européen est le pire au monde en matière de consommation excessive d’alcool, selon un nouveau rapport

La Roumanie et le Royaume-Uni ont été désignés comme les deuxièmes pires contrevenants du monde développé dans la liste de l’OCDE des pires buveurs épisodiques.

Au Danemark, les femmes et les hommes arrivent en tête de la liste des pires buveurs excessifs dans un nouveau rapport sur la santé de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Au Danemark, environ 37 pour cent des adultes ont déclaré avoir consommé de l’alcool de façon excessive au moins une fois par mois.

Viennent ensuite la Roumanie (36 %), suivie du Royaume-Uni et du Luxembourg (35 %), selon le rapport Regard sur la santé 2023 publié mardi.

La consommation excessive d’alcool, également connue sous le nom de consommation excessive d’alcool épisodique, consiste à consommer au moins 60 g ou plus d’alcool pur en une seule occasion.

Cela équivaudrait à plus de six boissons standards, comme six verres de vin de 10 cl ou six verres de bière de 25 cl (demi-pintes).

Le rapport indique que près d’un adulte sur cinq a déclaré avoir consommé de l’alcool de façon excessive au moins une fois par mois en moyenne dans 29 pays de l’OCDE en 2019.

La Turquie, l’Italie et la Grèce avaient le plus faible nombre de buveurs excessifs.

Les hommes sont plus susceptibles que les femmes de boire de façon excessive

Les données montrent que les hommes étaient plus susceptibles que les femmes de déclarer des consommations excessives d’alcool.

Les hommes en Roumanie, au Danemark et au Luxembourg étaient les plus gros buveurs excessifs, tandis que les femmes au Danemark et au Royaume-Uni étaient à égalité en tant que grands buveurs excessifs.

En moyenne, 26 pour cent des hommes ont déclaré boire de façon excessive au moins une fois par mois dans les pays de l’OCDE, contre 12 pour cent des femmes.

Dans les pays de l’OCDE, la consommation d’alcool était en moyenne de 8,6 litres par personne en 2021, selon le rapport, contre 8,9 litres en 2011.

La consommation la plus élevée a été enregistrée en Lettonie et en Lituanie, avec plus de 12 litres par personne. Viennent ensuite la République tchèque, l’Estonie et l’Autriche.

La consommation d’alcool, tout comme le tabagisme et l’obésité, constitue un facteur de risque majeur de maladies non transmissibles.

On estime que la consommation nocive d’alcool est à l’origine de plus de 200 maladies et blessures.

Les experts affirment qu’il n’existe pas de « niveau sûr » de consommation d’alcool, le risque pour la santé d’une personne commençant dès la première goutte de boisson alcoolisée.

L’Europe abrite les plus gros buveurs du monde, avec également le plus grand nombre de décès liés à l’alcool.

Laisser un commentaire

19 − quinze =