Murray Auchincloss, then interim CEO of BP, at the ADIPEC, Oil and Energy exhibition and conference in Abu Dhabi, United Arab Emirates. Oct. 2, 2023.

Milos Schmidt

BP nomme un nouveau PDG permanent, Murray Auchincloss

Auchincloss remplacera définitivement son prédécesseur Bernard Looney après avoir exercé les fonctions de PDG par intérim depuis septembre.

Après un processus de recherche compétitif de cinq mois, BP a choisi le candidat interne Murray Auchincloss comme nouveau directeur général, a annoncé mercredi le géant pétrolier et gazier britannique.

Auchincloss, l’ancien directeur financier de BP, a pris provisoirement ses fonctions en septembre 2023 après le départ choc de Bernard Looney.

L’ancien PDG Looney a démissionné après moins de quatre ans à ce poste, après avoir omis de divulguer ses relations personnelles avec ses collègues.

« Le conseil d’administration est entièrement d’accord sur le fait que Murray était le candidat exceptionnel et le bon leader pour BP », a déclaré Helge Lund, président de BP, à propos de la nomination.

Auchincloss, un Canadien de 53 ans, a rejoint BP lors de sa fusion avec la compagnie pétrolière Amoco en 1998.

Il est devenu chef de cabinet du PDG de BP de 2010 à 2013, puis a pris le poste de directeur financier en juillet 2020.

« C’est un honneur de diriger BP », a déclaré mercredi Murray Auchincloss.

« C’est une grande entreprise avec des gens formidables. Notre stratégie – de compagnie pétrolière internationale à société énergétique intégrée, ou d’IOC à IEC – ne change pas. Je suis convaincu de la valeur significative que nous pouvons créer », a-t-il ajouté.

Cette nouvelle nomination suggère que BP poursuivra sa transition vers une énergie plus verte, un changement mené par Bernard Looney.

Au cours de son bref passage en tant que PDG, la société est devenue la seule grande société pétrolière à viser à réduire sa production de combustibles fossiles d’ici la fin de la décennie, même si les objectifs ont été revu à la baisse en 2023.

Après le départ de Looney, Helge Lund a promis que BP resterait concentré sur la transition énergétique verte, mais certains craignaient que l’arrivée d’un candidat externe puisse compromettre les progrès sur ce front.

Bernard Looney, alors PDG de la société pétrolière et gazière BP, entre au 10 Downing Street à Londres, le vendredi 11 septembre 2020.
Bernard Looney, alors PDG de la société pétrolière et gazière BP, entre au 10 Downing Street à Londres, le vendredi 11 septembre 2020.

En tant que directeur général permanent, Murray Auchincloss doit également continuer à faire face aux défis provoqués par la démission choc de Looney.

Les actions de BP ont chuté de 2 % en 2023, tandis que leur concurrent Shell a terminé l’année sur une hausse de 11 %.

Comme son prédécesseur, Auchincloss entretient une relation avec un collègue, mais comme cela a été révélé, il n’enfreint aucune règle de l’entreprise.

Laisser un commentaire

dix-huit + un =