President Joe Biden speaks in the Diplomatic Reception Room of the White House, Thursday, Feb. 8, 2024, in Washington.

Jean Delaunay

Biden affirme que « la mémoire est bonne » après avoir évité des accusations pour des documents classifiés

Le président américain a riposté aux affirmations concernant les pertes de mémoire, comme son incapacité à se souvenir de la mort de son fils Beau.

Joe Biden a réagi avec colère à une enquête sur la façon dont il a stocké et conservé des documents classifiés, ce qui signifie qu’il ne sera pas poursuivi.

Le président américain s’est d’abord dit satisfait de la décision d’une commission selon laquelle il ne devrait pas être accusé de détention de documents classifiés chez lui, soulignant sa pleine coopération et son absence d’obstruction à l’enquête.

L’avocat spécial Robert Hur a cité la coopération de Biden et la difficulté d’obtenir une condamnation, compte tenu de l’âge avancé de Biden et de prétendus problèmes de mémoire, comme raisons pour ne pas engager de poursuites pénales.

Le rapport met en évidence les trous de mémoire documentés de Biden, tels que son incapacité à se souvenir de certains événements importants, notamment son mandat de vice-président et la mort de son fils Beau.

Cependant, Biden a ensuite critiqué avec colère le procureur spécial pour avoir enquêté sur des questions personnelles telles que la mort de son fils, jugeant cela inapproprié.

« Ma mémoire est bonne », a-t-il déclaré lors d’un point de presse surprise jeudi soir.

Il a critiqué une affirmation dont il ne se souvenait pas de la mort de son fils, en disant : « Comment diable ose-t-il soulever cela ?

Contrairement au cas de l’ancien président Donald Trump, la commission a souligné la volonté de Biden de coopérer pleinement, en fournissant rapidement les documents demandés dès leur découverte.

Trump, en revanche, avait entravé les enquêtes par divers obstacles au cours de sa présidence.

Il devrait être jugé pour avoir conservé des documents classifiés dans son domaine de Floride et avoir entravé les tentatives du gouvernement de les récupérer.

Laisser un commentaire

8 + cinq =