Plane.

Jean Delaunay

Aer Lingus s’apprête à rencontrer les pilotes alors que le syndicat se prépare à une grève du week-end

Les deux parties espèrent résoudre un différend salarial qui a déjà conduit à l’annulation de 270 vols.

Une nouvelle série de négociations entre Aer Lingus et l’Association irlandaise des pilotes de ligne (IALPA) débutera jeudi à 9h30 pour tenter de sortir de l’impasse dans un conflit salarial en cours.

Cela survient alors que les membres de l’IALPA entament leur deuxième jour d’action de grève à durée indéterminée, ce qui signifie qu’ils refusent de faire des heures supplémentaires.

Aer Lingus a déclaré que l’action d’hier n’a pas entraîné d’annulations supplémentaires, en plus des 270 vols déjà annulés.

L’IALPA a également prévu une grève de huit heures samedi.

Un porte-parole du Taoiseach, Simon Harris, a déclaré qu’il se félicitait des négociations prévues jeudi.

« Le Taoiseach a clairement indiqué que ce différend avait un impact disproportionné sur le public voyageur », a déclaré le responsable gouvernemental.

« Tous les différends sont résolus par le compromis et la négociation. Le Taoiseach exhorte les deux parties à s’engager de bonne foi pour résoudre ce différend. »

Les dirigeants de l’IALPA et d’Aer Lingus ont assisté mardi à des réunions distinctes au tribunal du travail dans le but de faire avancer le différend salarial.

Le tribunal a informé les deux groupes qu’il n’interviendrait pas pour le moment mais qu’il réexaminerait la question en juillet.

Le président de l’IALPA, Mark Tighe, a souligné à plusieurs reprises que l’action revendicative se poursuivrait jusqu’à ce qu’Aer Lingus change de position.

« Les pilotes du syndicat ne veulent pas se retrouver dans cette situation », a déclaré mercredi M. Tighe sur la radio RTE.

« Nous sommes au milieu de l’été, chaque jour (de grève) aura un impact significatif. »

« Ce que vous voyez ici est le résultat direct des actions de la direction et de son refus de reconnaître qu’elle aurait dû faire face à l’inflation au fur et à mesure. »

Les pilotes réclament une augmentation de salaire de 23,8 %, une motion qualifiée d’« insoutenable » par la compagnie aérienne.

L’IALPA a néanmoins souligné que sa proposition était raisonnable compte tenu de l’effet de la hausse des prix sur les salaires, ainsi que des bénéfices importants réalisés par Aer Lingus.

Laisser un commentaire

4 × quatre =