Adele praised for confronting anti-pride heckler during concert

Jean Delaunay

Adele félicitée pour avoir affronté un chahuteur anti-fierté lors d’un concert

Samedi était le 1er juin, marquant le premier jour du mois de la fierté. Lors d’un concert à Las Vegas, la chanteuse britannique Adele a répondu à un spectateur homophobe qui a crié : « La fierté, c’est nul ». Les images du moment sont devenues virales et ont suscité de nombreux éloges pour Adele.

Lors du spectacle du samedi soir de sa résidence « Weekends With Adele » au Colosseum du Caesars Palace de Las Vegas, l’artiste primée a visé un spectateur homophobe qui a crié : « La fierté, c’est nul ».

Dans des images circulant sur les réseaux sociaux, le chanteur a répondu : « Tu es venu à mon putain de show et tu viens de dire que la Pride, c’est nul ? T’es vraiment stupide ? Ne sois pas si ridicule.

Le lauréat britannique des Grammy Awards a ajouté : « Si vous n’avez rien de gentil à dire, taisez-vous, d’accord ? »

Samedi, c’était le 1er juin, qui marquait le premier jour du Mois de la Fierté, la célébration annuelle de la communauté LGBTQ+. Adele exprime depuis longtemps son soutien à la communauté LGBT+ et à la Pride.

Après le massacre qui a fait 49 morts à la discothèque Pulse à Orlando, en Floride, en 2016, elle a dédié un spectacle en Belgique aux gens de la ville et du club le soir de l’attentat.

Les fans ont fait l’éloge de la musicienne pour ses récents commentaires.

Ce n’est pas la première fois qu’Adele s’exprime lors de sa résidence « Weekends With Adele ». L’année dernière, elle a pris le temps d’aborder la tendance des fans à lancer des objets sur scène sur les artistes.

« Avez-vous remarqué à quel point les gens oublient la putain d’étiquette du spectacle en ce moment ? Les gens jettent des conneries sur scène, tu les as vus ? dit-elle. « Putain, je te mets au défi. Ose-tu me lancer quelque chose et je te tuerai, putain.

Son discours sur scène était peut-être ironique, mais les cas de spectateurs lançant des projectiles sur des artistes sont devenus de plus en plus visibles ces derniers temps. Les experts en gestion des foules ont noté une augmentation des comportements agressifs lors d’événements en direct, notamment des concerts et des matchs sportifs, depuis la levée des mesures de confinement liées à la pandémie de coronavirus, a déclaré Eric Stuart, président de la Global Crowd Management Alliance.

« Lorsque nous parlons avec nos collègues du monde entier, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Amérique, au Canada, en Irlande, tout le monde dit la même chose », a déclaré Stuart à L’Observatoire de l’Europe Culture.

« Il y a un changement certain dans le comportement des gens, il y a beaucoup moins de tolérance, beaucoup moins de patience, beaucoup plus d’agressivité. L’expression la plus fréquemment utilisée est celle du sentiment de droit. »

« Week-ends avec Adèle » a débuté en novembre 2022 et se poursuit jusqu’en novembre 2024 après avoir été prolongé à plusieurs reprises. La chanteuse a également annoncé qu’elle jouerait en Europe pour la première fois depuis 2016, avec 10 concerts ponctuels à Munich, en Allemagne, qui auront lieu en août.

Laisser un commentaire

3 × 3 =