Un tribunal russe inflige une amende à Google pour ne pas avoir stocké les données personnelles de ses utilisateurs

Milos Schmidt

Un tribunal russe inflige une amende à Google pour ne pas avoir stocké les données personnelles de ses utilisateurs

Un tribunal russe a condamné mardi Google à une amende pour ne pas avoir stocké les données personnelles de ses utilisateurs dans le pays.

Cette décision est la dernière d’une série de sanctions financières imposées au géant de la technologie dans un contexte de tensions entre la Russie et l’Occident à propos de la guerre en Ukraine.

Un magistrat du tribunal du district Tagansky de Moscou a infligé à Google une amende de 15 millions de roubles (un peu plus de 154 000 euros) après que l’entreprise informatique a refusé à plusieurs reprises de stocker des données personnelles sur des citoyens russes en Russie.

Google avait déjà été condamné à une amende pour les mêmes accusations en août 2021 et juin 2022 en vertu d’une loi russe qui oblige les entités étrangères à localiser les données personnelles de leurs utilisateurs russes.

L’entreprise américaine a également été condamnée en août à une amende de 3 millions de roubles pour ne pas avoir supprimé des informations prétendument fausses sur le conflit en Ukraine.

Pourtant, malgré l’amende, la Russie aura du mal à récupérer l’argent, puisque les activités de Google en Russie ont été effectivement fermées l’année dernière après que Moscou a envoyé des troupes en Ukraine.

L’entreprise a déclaré avoir déposé le bilan en Russie après que son compte bancaire ait été saisi par les autorités, l’empêchant ainsi de payer son personnel et ses fournisseurs.

Les tribunaux russes ont également infligé des amendes à Apple et à la Fondation Wikimedia, qui héberge Wikipédia.

Depuis l’envoi de troupes en Ukraine en février 2022, les autorités russes ont pris une série de mesures pour étouffer toute critique de la campagne militaire.

Certains critiques ont été sévèrement sanctionnés.

L’opposant Vladimir Kara-Murza a été condamné cette année à 25 ans de prison pour trahison, à la suite de discours qu’il a prononcés contre les actions de la Russie en Ukraine.

Laisser un commentaire

dix-neuf − dix-sept =