Un porte-parole du gouvernement français agressé pendant sa campagne

Martin Goujon

Un porte-parole du gouvernement français agressé pendant sa campagne

La porte-parole du gouvernement français, Prisca Thévenot, et son équipe ont été agressés par plusieurs personnes mercredi soir, a confirmé le Premier ministre français.

Thévenot, députée française et membre du parti Renaissance du président Emmanuel Macron, collait des affiches électorales dans sa circonscription des Hauts-de-Seine, à l’ouest de Paris, lorsqu’elle a été agressée par un groupe de personnes, selon les médias français.

Mme Thévenot n’a pas été blessée mais un membre de son équipe a été transporté à l’hôpital avec une mâchoire cassée, selon Europe 1. Plusieurs personnes ont été interpellées, rapporte Le Figaro.

Le Premier ministre français Gabriel Attal a condamné l’attaque et appelé à la fin des violences politiques.

« Ce soir, une candidate, Prisca Thevenot, et des membres de son équipe de campagne ont été agressés par quatre individus à Meudon alors qu’ils collaient des affiches électorales », a-t-il déclaré sur X.

« La violence et l’intimidation n’ont pas leur place dans notre démocratie. Elles n’ont pas leur place dans notre République », a-t-il ajouté. « Rejetons le climat de violence et de haine qui s’installe. J’appelle à l’action, maintenant. »

Laisser un commentaire

14 − sept =