Mysterious manuscript of Albert Camus

Jean Delaunay

Un mystérieux manuscrit de « L’Étranger » d’Albert Camus mis aux enchères

Le manuscrit complet (et mystérieux) du célèbre roman d’Albert Camus va être mis aux enchères et est estimé entre 500 000 et 800 000 €.

Un manuscrit complet du célèbre roman de l’auteur et philosophe français Albert Camus, « L’Étranger », sera mis aux enchères aujourd’hui (mercredi 5 juin) chez Tajan à Paris.

Il est estimé entre 500 000 et 800 000 €.

« Son histoire et sa datation précise sont mystérieuses », souligne la maison de ventes dans sa présentation du manuscrit manuscrit de 104 pages.

Le mystère tient à la date. Camus termine le manuscrit par l’inscription « Avril 1940 ».

« L’Étranger » a en effet été écrit à cette époque à Paris et corrigé jusqu’en septembre 1941, avant d’être publié chez Gallimard en mai 1942. Cependant, les spécialistes de Camus estiment que ce manuscrit date de 1944 – sur la base du témoignage de l’épouse de l’auteur, Francine. Camus, et divers autres indices.

Alors, s’il ne s’agit pas d’un manuscrit fonctionnel, pourquoi Camus reproduirait-il son œuvre de cette manière ? Et pourquoi les ratures, ajouts et croquis, absents de l’édition originale, semblent-ils feindre une hésitation dans le processus créatif ?

« L’Étranger »

« Certains passages sont recouverts de ratures, d’ajouts entre les lignes et dans les marges, le tout parsemé de flèches et de renvois », détaille la maison de ventes. « Camus compose 14 croquis en marge, qui ressemblent parfois à des plaisanteries cachées. »

Ce morceau d’histoire littéraire extrêmement précieux a déjà été vendu aux enchères à deux reprises, en 1958 et 1991. Depuis, il appartient à un collectionneur inconnu.

« L’Étranger », d’abord tiré à 4 400 exemplaires, deviendra un best-seller et l’un des classiques de la littérature française, vendu à des millions d’exemplaires. Dans ce document, un jeune employé de bureau d’Alger, Meursault, raconte le meurtre qu’il a commis d’un Arabe anonyme, pour des raisons qui restent floues. L’histoire est divisée en deux parties, présentant le récit à la première personne de Meursault avant et après le meurtre.

Laisser un commentaire

2 × cinq =