Firefighters work after a fire broke out at a nightclub in Istanbul, Turkey.

Jean Delaunay

Un incendie dans une discothèque d’Istanbul fait au moins 29 morts

Une enquête sur l’incendie a été ouverte et des mandats d’arrêt ont été émis contre 5 suspects.

Un incendie dans une discothèque d’Istanbul lors de travaux de rénovation mardi a tué au moins 29 personnes, selon des responsables et des informations. Plusieurs personnes, dont des dirigeants du club, ont été arrêtées pour interrogatoire.

Au moins une personne était soignée dans un hôpital, a indiqué le bureau du gouverneur d’Istanbul dans un communiqué.

La discothèque Masquerade, fermée pour rénovation, se trouvait au rez-de-chaussée et au sous-sol d’un immeuble résidentiel de 16 étages dans le quartier de Besiktas, du côté européen de la ville traversé par le Bosphore. Le feu a été éteint.

La discothèque, fermée pour rénovation, se trouvait au rez-de-chaussée d’un immeuble résidentiel de 16 étages dans le quartier de Besiktas, du côté européen de la ville, traversé par le Bosphore. Le feu est désormais éteint.

Le gouverneur d’Istanbul, Davut Gül, a déclaré aux journalistes sur place que la cause de l’incendie faisait l’objet d’une enquête et que les victimes auraient été impliquées dans les travaux de rénovation.

Les autorités ont arrêté cinq personnes pour les interroger, dont des dirigeants du club et une personne chargée des rénovations, a déclaré le ministre de la Justice, Yilmaz Tunc.

Laisser un commentaire

douze − cinq =