A forensics officer works near a car in front of the Von D

Jean Delaunay

Tir à Scheessel : quatre morts dont un enfant, un soldat allemand arrêté après des coups de feu

Quatre personnes, dont un enfant, sont mortes aujourd’hui dans deux fusillades dans le nord de l’Allemagne, et un soldat a été arrêté en lien avec l’attaque. On ne sait pas encore si les fusillades sont liées.

Plusieurs policiers ont été appelés au domicile de Westervesede, dans la commune de Scheessel, aux petites heures de vendredi matin. La maison a été bouclée par la police.

La fusillade aurait été perpétrée par un soldat actif de la Bundeswehr (forces armées allemandes), qui se serait rendu à la police après la fusillade. Le motif n’est toujours pas clair, rapportent ce matin les médias locaux.

Des coups de feu ont également été tirés dans l’un d’entre eux à Bothel, dans le district de Rotenburg. Selon la police, on ne sait toujours pas s’il existe un lien entre les deux scènes de crime.

« Un mobile dans le milieu familial ne peut être exclu », précise un communiqué de la police. Les agents ont lancé une opération majeure vers 3h30 du matin, heure locale, et la police nationale et fédérale était également en service. Un hélicoptère de la police a été utilisé au début de l’enquête, rapportent les médias locaux.

Aucun autre détail sur les défunts, notamment leur âge et la nature de leurs relations, n’a été confirmé à ce stade.

Les enquêteurs examinent également un véhicule devant la caserne à la recherche de munitions et d’explosifs présumés dans le véhicule de l’agresseur. Le parquet n’a initialement fourni aucune information quant à savoir si l’arme du suspect provenait de la Bundeswehr.

La police affirme qu’il n’y a plus aucun danger pour la population voisine à l’heure actuelle.

Laisser un commentaire

dix-neuf + dix =