Shavkat Mirziyoyev : renforcement des liens UE-Ouzbékistan

Jean Delaunay

Shavkat Mirziyoyev : renforcement des liens UE-Ouzbékistan

Les contacts internationaux entre l’Ouzbékistan, ancienne république soviétique frontalière de l’Afghanistan, et l’Union européenne se sont intensifiés ces dernières années. Le deuxième président de la république, le réformateur Shavkat Mirziyoyev, a fait de la coopération avec les pays de l’UE l’une des pierres angulaires de sa politique internationale.

Président réformateur Shavkat Mirziyoyev

Après avoir accédé à l’indépendance en 1991, l’Ouzbékistan a été dirigé pendant un quart de siècle par l’ancien dirigeant soviétique Islam Karimov. En 2016, Shavkat Mirziyoyev lui a succédé à la présidence de l’Ouzbékistan. À l’époque, il avait une grande expérience de la gestion en tant que premier ministre du pays pendant 13 ans et, auparavant, en tant que gouverneur. Ancien scientifique, spécialiste de l’agriculture et de l’irrigation, secteur majeur de l’économie ouzbèke. Mirziyoyev s’est lancé dans des réformes ambitieuses qui ont ouvert la république au monde. Les obstacles bureaucratiques ont été réduits et des mesures ont été prises pour attirer les investissements étrangers. Le processus de libéralisation de l’économie et de modernisation de la vie sociale a commencé. Les réformes de Shavkat Mirziyoyev sont parmi les plus ambitieuses de l’espace post-soviétique et visent à promouvoir l’intégration de l’Ouzbékistan dans l’économie mondiale.

L’un des nouveaux domaines de coopération internationale, outre les liens traditionnels avec la Russie et la Chine, a été l’expansion radicale de la coopération avec l’Union européenne, source importante d’investissements et de nouvelles technologies pour l’Ouzbékistan. En avril 2021, l’Ouzbékistan est devenu membre du système des préférences généralisées (SPG+) de l’UE, ce qui a ouvert les marchés européens à un grand nombre de produits ouzbeks. En 2022, l’Ouzbékistan et l’UE ont signé un accord de partenariat renforcé, qui prévoit une coopération accrue dans des domaines clés tels que l’énergie, l’agriculture, les infrastructures, la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique, l’économie numérique et bien d’autres encore.

Énergies vertes

Sous la direction de Mirziyoyev, qui a été élu pour un nouveau mandat de 7 ans lors d’une élection anticipée en juillet 2023, la république s’est engagée sur la voie de la réduction de son impact environnemental en développant des énergies renouvelables, en encourageant une utilisation plus efficace des ressources naturelles et en prenant des mesures visant à réduire les émissions. Les entreprises européennes jouent un rôle important dans la mise en œuvre de ces initiatives écologiques.

Président du Conseil européen Charles Michel et président de l'Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev.
Président du Conseil européen Charles Michel et président de l’Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev.

En octobre 2022, le président du Conseil européen, Charles Michel, a effectué une visite officielle à Tachkent, reconnaissant ainsi le nouveau niveau des relations entre l’Europe et l’Ouzbékistan. Outre la coopération croissante dans le domaine économique et les importantes initiatives culturelles conjointes, ainsi que les projets de développement durable, la situation en Afghanistan a été l’un des sujets de discussion. Le communiqué de Shavkat Mirziyoyev et Charles souligne la nécessité d’assurer la sécurité à long terme en Afghanistan et de prévenir une crise humanitaire dans le pays. La proximité à l’Afghanistan souligne également l’importance de l’Ouzbékistan, son voisin du nord, pour relever les principaux défis régionaux en matière de sécurité.

Partenariat élargi avec l’UE

L’Allemagne et la France, les plus grandes économies de l’Union européenne, jouent un rôle important dans la mise en œuvre des initiatives ambitieuses de l’accord sur le partenariat renforcé. Le président Shavkat Mirziyoyev a effectué une visite officielle dans les deux pays, ce qui a permis d’approfondir l’interaction économique et politique entre les pays. 

Ainsi, le 29 septembre 2023, lors de sa visite de travail à Berlin, le président Mirziyoyev a discuté avec le chancelier allemand Olaf Scholz des relations bilatérales entre les deux pays, ainsi que de la mise en œuvre de projets conjoints de grande envergure dans des domaines tels que l’énergie, la métallurgie, les produits pharmaceutiques, les industries chimiques et textiles, ainsi que les infrastructures.

L’objectif fixé lors de la visite de Shavkat Mirziyoyev à Berlin en 2019, à savoir porter le chiffre d’affaires commercial annuel entre l’Allemagne et l’Ouzbékistan à 1 milliard d’euros, a déjà été atteint en 2022, lorsque les échanges mutuels ont augmenté de 50% pour atteindre 1,2 milliard de dollars. Aujourd’hui, l’Allemagne est le premier partenaire commercial de l’Ouzbékistan dans l’Union européenne. Il est attendu qu’à la fin de l’année 2023, un nouveau record soit atteint en matière de commerce mutuel.

Visite officielle du président Macron

Rencontre entre le président français Emmanuel Macron et le président ouzbek Shavkat Mirziyoyev. Le 2 novembre 2023.
Rencontre entre le président français Emmanuel Macron et le président ouzbek Shavkat Mirziyoyev. Le 2 novembre 2023.

La visite officielle du président français Emmanuel Macron en Ouzbékistan début novembre 2023 a été l’événement le plus important dans l’histoire des relations diplomatiques entre les deux pays. À l’issue de la rencontre, les présidents se sont déclarés prêts à porter leurs relations au niveau d’un « partenariat stratégique », notant que le portefeuille de projets d’investissement actifs et perspectifs a déjà dépassé les 10 milliards d’euros. La France devient l’un des principaux partenaires à long terme de la république d’Asie centrale et les deux pays souhaitent poursuivre leur partenariat bilatéral dans tous les domaines. 

Grâce aux réformes de Shavkat Mirziyoyev, l’Ouzbékistan joue un rôle de plus en plus important dans l’économie mondiale, faisant office de pont entre l’Asie et l’Union européenne. Les relations avec l’Union européenne constituent l’élément le plus important de la politique étrangère de Shavkat Mirziyoyev, qui implique une coopération mutuellement avantageuse avec les voisins et les principaux partenaires mondiaux, y compris l’UE.

Laisser un commentaire

dix + 2 =