Saint-Jacques de Compostelle connaît un nombre record de pèlerins en 2023

Jean Delaunay

Saint-Jacques de Compostelle connaît un nombre record de pèlerins en 2023

A cinquante jours de l’année, le nombre de pèlerins devrait battre le précédent record de 438 300 visiteurs annuels.

Ils viennent de France, du Portugal et d’Espagne, marchant pendant plusieurs jours sur les anciens chemins de Saint-Jacques suivis par les pèlerins chrétiens depuis plus de mille ans.

Et cette année, la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle, au nord-ouest de l’Espagne – le lieu de sépulture présumé de Saint-Jacques – accueille un nombre record de visiteurs.

A cinquante jours de l’année, le nombre de pèlerins devrait battre le précédent record de 438 300 visiteurs annuels.

Jusqu’à présent, 44 % des pèlerins étaient espagnols, mais plus de 200 000 sont également arrivés cette année de France.

Les reliques de Saint-Jacques

L’histoire du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle remonte à plus de 1000 ans, jusqu’à la découverte du corps de Saint-Jacques sous le règne du roi Alphonse II (792-842).

On croyait déjà que saint Jacques était le grand évangéliste de l’Espagne et, pendant des centaines d’années, une tradition scientifique et littéraire soutenait cette croyance. La découverte des reliques de saint Jacques devient alors un point focal pour les pèlerins.

Bien que quelques pèlerins à Saint-Jacques soient enregistrés au Xe siècle et beaucoup plus au XIe, les XIIe et XIIIe siècles sont considérés comme l’âge d’or du pèlerinage à Saint-Jacques.

On pensait qu’au XXe siècle, le développement des transports mécanisés, comme les voitures et les avions, pourrait entraîner une réduction du nombre de pèlerins se rendant à Saint-Jacques à pied ou à cheval. Ce n’était pas le cas et au cours des 30 dernières années en particulier, l’intérêt et le nombre de pèlerins voyageant à pied, à cheval ou à vélo ont considérablement augmenté.

Les pèlerins ont été encouragés par les visites du pape Jean-Paul II en 1982 et en 1989 lors des Journées mondiales de la jeunesse à Santiago. Le nombre de pèlerins ne cesse de croître.

Laisser un commentaire

cinq + onze =