Sadiq Khan remporte un troisième mandat record à la mairie de Londres

Martin Goujon

Sadiq Khan remporte un troisième mandat record à la mairie de Londres

LONDRES — Sadiq Khan a confortablement remporté un troisième mandat de maire de Londres après une âpre compétition largement axée sur les questions brûlantes de la criminalité et de la qualité de l’air.

Khan, qui a remporté l’élection à la mairie pour le parti travailliste en 2016 et a été réélu en 2021, a obtenu un troisième mandat avec 43,9 pour cent des voix, devançant sa challenger conservatrice Susan Hall, qui n’a obtenu que 32,6 pour cent.

Le maire sortant de Londres a amélioré sa marge de victoire sur les conservateurs en 2021, un fait qui risque de susciter des récriminations au siège du Parti conservateur. La victoire est survenue malgré la nervosité de dernière minute des travaillistes quant à la possibilité que Hall devance Khan en raison d’un taux de participation plus élevé que prévu dans certaines parties de Londres, plus susceptibles de la soutenir.

Hall a été sélectionné devant des candidats conservateurs plus en vue, dont l’ancien ministre de Londres, Paul Scully. Scully a déclaré samedi à la BBC que son parti avait mené une « campagne incroyablement décevante » dans la capitale et a accusé les conservateurs de se concentrer trop sur Khan en tant qu’individu.

Au cours de la campagne, Hall a visé Khan à propos de son expansion controversée de la zone à très faibles émissions de la capitale, une accusation contre les conducteurs de véhicules très polluants contre laquelle les conservateurs ont réussi à s’opposer lors d’une élection partielle à Westminster l’année dernière.

Hall a déclaré qu’elle abandonnerait l’expansion dès le «premier jour».

La candidature de Hall a également généré une controverse après qu’elle ait aimé les tweets faisant l’éloge du défunt politicien de droite Enoch Powell et certains contenant des abus islamophobes envers Khan, un musulman pratiquant.

Les crimes au couteau à Londres ont également fait la une des journaux pendant la campagne, avec une attaque meurtrière à l’épée dans la banlieue londonienne de Hainaut qui a dominé les derniers jours de la course.

Un porte-parole de Khan a déclaré dimanche que les Londoniens avaient « clairement rejeté la campagne extrêmement négative et conflictuelle menée par les conservateurs ».

Khan, qui était auparavant député travailliste et ministre, sera désormais le maire de la capitale le plus ancien. En plus de l’augmentation de la criminalité dans la capitale, sa candidature pour un troisième mandat inclut l’abordabilité du logement et la surveillance de la police métropolitaine sous le feu des critiques.

Laisser un commentaire

trois × trois =