A light installation is projected onto the building of the European Central Bank in Frankfurt

Jean Delaunay

Richesse des nations : l’écart entre riches et pauvres en Europe se creuse

Les inégalités de richesse entre les pays européens sont très fortes. Dans l’UE, la différence de richesse par adulte entre les pays ayant les niveaux les plus élevés et les plus bas dépasse un facteur dix.

Les inégalités sont devenues une préoccupation majeure parmi les citoyens de l’UE. Selon l’enquête Eurobaromètre 2021, garantir l’égalité des chances a été classée comme la priorité absolue pour le progrès économique et social de l’UE. Les questions les plus urgentes pour les citoyens sont l’égalité des chances et l’accès au marché du travail, des conditions de travail équitables et l’accès à des soins de santé de qualité.

Le Global Wealth Report 2023 du Credit Suisse et de l’UBS a montré que les inégalités de richesse sont apparentes non seulement au sein des pays, mais aussi entre les pays d’Europe. Le rapport mesure la richesse par adulte dans les pays européens en termes moyens et médians, mettant en évidence les disparités économiques.

La valeur nette ou « richesse » est définie comme la valeur des actifs financiers plus les actifs réels (principalement le logement) que possèdent les ménages, moins leurs dettes.

La Suisse et le Luxembourg sont en tête du classement, avec la richesse moyenne par adulte la plus élevée, soit respectivement 650 737 € et 556 458 €, ce qui en fait les pays les plus riches d’Europe. Ces chiffres soulignent la solidité financière de ces pays, qui peut être attribuée à leur secteur bancaire solide, à leurs niveaux de revenus élevés et à leurs politiques économiques favorables.

L’Islande, le Danemark et la Norvège affichent également des chiffres de richesse remarquables, avec une richesse moyenne par adulte s’élevant respectivement à 473 210 €, 389 320 € et 365 943 €. Ces pays nordiques sont connus pour leur niveau de vie élevé et leurs systèmes de protection sociale étendus.

Parmi les cinq premières économies européennes, la richesse par adulte variait entre 210 228 € en Italie et 296 519 € en France, suivie de près par le Royaume-Uni avec 287 543 €.

Les niveaux de richesse sont plus faibles dans les pays d’Europe de l’Est et des Balkans

En revanche, plusieurs pays d’Europe de l’Est affichent des niveaux de richesse par adulte bien inférieurs. Par exemple, la Lituanie, la Slovaquie et la Hongrie déclarent une richesse moyenne de 66 041 €, 58 998 € et 56 361 €, respectivement. Ces chiffres inférieurs mettent en évidence les défis économiques auxquels ces pays sont confrontés, notamment des salaires plus bas et des marchés financiers moins développés.

Au bas du graphique, la Bosnie-Herzégovine et la Turquie ont la richesse moyenne par adulte la plus faible, soit respectivement 31 902 € et 16 693 €.

Dans l’UE, la richesse par adulte au Danemark était plus de neuf fois supérieure à celle de la Roumanie, soulignant d’importantes disparités économiques.

Richesse médiane par adulte

La richesse médiane est « sans doute un indicateur plus significatif de la situation d’une personne type », selon le rapport.

L’Islande arrive en tête de liste avec une richesse médiane frappante de 392 396 € par adulte. Le Luxembourg suit de près avec une richesse médiane de 342 559 €.

La Belgique se classe également en bonne position avec une richesse médiane de 237 357 €, révélatrice de son économie stable et de sa richesse bien répartie au sein de sa population.

À l’autre extrémité, la Turquie a la richesse médiane par adulte la plus faible, soit 5 212 €, illustrant des défis et des inégalités économiques importants. Parmi les autres pays à faible richesse médiane figurent la Serbie (15 633 €) et la Bosnie-Herzégovine (15 654 €), ce qui reflète les difficultés économiques en cours et un niveau de vie inférieur.

L’Allemagne enregistre une richesse médiane nettement inférieure

L’Allemagne, souvent considérée comme une puissance économique, affiche une richesse médiane par adulte de 63 376 €, ce qui, bien que substantiel, est nettement inférieur à celui de ses homologues d’Europe du Nord et de l’Ouest.

Le Royaume-Uni (144 183 €) et la France (126 436 €) affichent des chiffres de richesse médiane significatifs.

Les données sur la richesse médiane mettent en évidence la diversité des paysages économiques en Europe, les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest affichant généralement une richesse médiane plus élevée que leurs homologues d’Europe du Sud et de l’Est.

Suisse : répartition inégale des richesses

Une comparaison détaillée des richesses moyenne et médiane par adulte dans différents pays européens met en évidence d’importantes disparités au niveau national. Par exemple, en Suisse, la richesse moyenne par adulte est impressionnante de 650 737 €, alors que la richesse médiane est bien inférieure à 158 930 €. Cette énorme différence suggère une asymétrie significative dans la répartition des richesses, où une petite proportion de la population détient une part substantielle de la richesse totale du pays.

Comment se comparent les fourchettes de répartition des richesses ?

En examinant la répartition des richesses dans les pays européens, les données montrent une variation considérable dans le pourcentage d’adultes appartenant à différentes tranches de richesse, mettant en évidence les inégalités économiques et les différences de stabilité financière entre les pays.

L’Allemagne, une économie leader en Europe, montre que seulement 10 % de sa population adulte détient un patrimoine inférieur à 10 000 dollars (9 497 euros), avec un pourcentage significatif de 46,1 % dans la fourchette de 10 000 à 100 000 dollars (9 497 à 94 970 euros) et un notable 40 % dans la fourchette 10 000 à 100 000 dollars (9 497 à 94 970 euros). la tranche de 100 000 à 1 million de dollars (94 970 à 949 700 euros).

En revanche, la Turquie se démarque avec un pourcentage stupéfiant de 70,6 % d’adultes possédant moins de 10 000 dollars de richesse, le pourcentage le plus élevé du graphique.

Des pays comme le Luxembourg et la Suisse affichent une bonne santé financière, avec plus de la moitié de leur population se situant entre 100 000 et 1 million de dollars.

À l’autre extrémité du spectre, les pays d’Europe de l’Est comme la Roumanie, la Bulgarie et la Lettonie affichent des pourcentages plus élevés de population possédant une richesse inférieure à 10 000 dollars, soit environ un sur trois.

Laisser un commentaire

quatre × 1 =