A woman with her child casts her ballot during the European and local Elections in capital Nicosia, Cyprus, Sunday, June 9, 2024.

Jean Delaunay

Quels pays ont connu la plus faible participation électorale aux élections européennes ?

Alors que les Belges, les Luxembourgeois et les Maltais ont massivement voté aux élections européennes de 2024, plusieurs États membres ont vu moins d’un tiers des électeurs éligibles voter, voire environ.

Des dizaines de millions de personnes à travers l’Union européenne ont eu l’occasion de se rendre aux urnes entre le 6 et le 9 juin pour exercer leur droit démocratique et décider quels 720 députés constitueront la législature 2024-2029 du Parlement européen.

Si certains pays, comme la Belgique, le Luxembourg et Malte, ont enregistré un taux de participation élevé, d’autres ne l’ont pas fait.

Selon les résultats provisoires du Parlement européen publiés cet après-midi, les États membres suivants ont enregistré le plus d’électeurs éligibles à sauter le jour du scrutin.

Croatie – 21%

La Croatie a connu des taux de participation électorale exceptionnellement faibles, établissant un nouveau record inférieur à celui de la Slovaquie en 2019. Seul un électeur croate éligible sur cinq a voté, choisissant 21 députés européens au cours du week-end. Le pays côtier d’Europe a enregistré un taux de participation électorale de 21 %, soit bien moins de la moitié de la moyenne nationale de l’Union européenne de près de 51 %, et a vu près de 10 % d’électeurs en moins se présenter le jour du scrutin par rapport à 2019.

Outre les principaux partis, le parti de centre-droit Union démocratique croate (HDZ) a remporté deux sièges supplémentaires lors des élections, obtenant ainsi une majorité avec 34,6 % des suffrages. Dans le même temps, la coalition du Parti social-démocrate de Croatie (SDP) a obtenu 25 % du soutien des électeurs et quatre sièges.

Lituanie – 28 %

Seuls 28 % des Lituaniens éligibles, soit un peu plus d’un sur quatre, se sont rendus aux urnes dimanche. Ce chiffre est inférieur à celui de 2014 et 2019, où les taux de participation électoraux respectifs étaient de 47 % et 54 %.

Il y avait 11 sièges au Parlement européen à gagner dans ce pays d’Europe de l’Est, les chrétiens-démocrates lituaniens (TS-LKD) ayant reçu la part du lion des soutiens (21%) et s’emparant de trois sièges tandis que le Parti social-démocrate de centre-gauche (LSDP) est à la traîne avec 18 % des voix et n’a obtenu que deux places de député européen.

Bulgarie – 31%

Les taux de participation électorale en Bulgarie ont plongé successivement au cours des quatre dernières élections parlementaires européennes, passant d’un fort taux de 38 % en 2009 – presque à égalité avec la moyenne européenne de l’époque de 43 % – à un maigre 31 % en 2024. Il y avait 17 sièges de députés européens. à gagner lors de cette élection, mais le taux de participation a été apathique.

Bien qu’elle soit l’un des cinq pays de l’Union européenne où le vote est obligatoire par la loi, la Bulgarie connaît toujours une baisse du taux de participation.

Les électeurs ont également voté ce week-end lors d’une sixième élection à l’Assemblée nationale en trois ans. Le parti populiste conservateur Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (GERB) a obtenu cinq sièges, le reste étant réparti entre divers partis et candidats indépendants.

Laisser un commentaire

trois × 2 =