Pourparlers pour rapatrier les enfants ukrainiens illégalement expulsés par la Russie

Jean Delaunay

Pourparlers pour rapatrier les enfants ukrainiens illégalement expulsés par la Russie

La session inaugurale de la Coalition internationale pour le rapatriement des enfants ukrainiens s’est ouverte vendredi à Kiev. Les archives officielles ukrainiennes indiquent que plus de 19 000 enfants ukrainiens ont été illégalement emmenés en Russie depuis le début de la guerre.

S’adressant à la réunion, le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a accusé la Russie de mener une campagne délibérée visant à rompre les liens entre les enfants et leurs racines ukrainiennes. Il a souligné la propagation de mensonges sur l’Ukraine et la guerre, associée à l’adoption illégale d’enfants, même lorsqu’ils expriment le désir de retrouver leurs proches ukrainiens.

Dmytro Lubinets, commissaire du Parlement ukrainien aux droits de l’homme, a souligné la nécessité d’un mécanisme global pour identifier les enfants ukrainiens détenus par la Russie. Il a également souligné l’importance d’établir un processus simplifié pour leur retour, accompagné d’un soutien financier et d’une assistance lors de leur retour sur le territoire ukrainien.

La coalition a publié une déclaration collective dans laquelle elle s’engage à déployer tous les efforts possibles pour rapatrier les enfants ukrainiens, à faciliter leur réintégration et à contrecarrer l’impact de la propagande russe.

En outre, la coalition vise à demander des comptes aux responsables russes responsables de l’expulsion illégale d’enfants ukrainiens. Dans ce cas, seuls 387 enfants ont été rapatriés avec succès.

La Cour pénale internationale a émis un mandat d’arrêt contre le président russe Vladimir Poutine et la commissaire russe aux droits de l’enfant, Mariya Lvova-Belova, pour leur implication dans l’expulsion illégale d’enfants ukrainiens.

Ce mandat aurait compliqué les voyages internationaux de Poutine, l’incitant à employer des avions de combat pour l’escorter lors de sa récente visite au Moyen-Orient.

Laisser un commentaire

vingt − 10 =