Thierry Breton and Lee Jong-Ho during the first meeting of the partnership.

Jean Delaunay

Politique de l’UE. La Corée du Sud et l’Europe vont renforcer leur coopération dans la recherche sur la 6G et les puces

La réunion de ce mois-ci est la deuxième organisée dans le cadre du partenariat numérique lancé en 2022.

La Corée du Sud et l’Europe annonceront un forum conjoint de recherche sur les semi-conducteurs lors de la réunion du Conseil de partenariat numérique UE-Corée à Bruxelles le 26 mars, selon un projet de document consulté par L’Observatoire de l’Europe.

Le forum reliera les chercheurs européens et coréens et facilitera les projets de recherche communs. Les deux parties étudieront également la possibilité de développer des moyens communs pour améliorer la sécurité et la résilience des chaînes d’approvisionnement en puces.

Les semi-conducteurs, microprocesseurs et autres puces présents dans les appareils électroniques sont très demandés. La Corée du Sud est le deuxième producteur mondial de semi-conducteurs, après Taiwan.

La loi européenne sur les puces, mise en œuvre en 2023, devrait donner une impulsion significative à la production nationale de puces du bloc, portant sa part mondiale à environ 20 % d’ici 2030. En 2020, la part de l’UE sur le marché mondial des micropuces était d’environ 10 %.

La production chinoise est susceptible d’être freinée par les sanctions américaines, ce qui donnera à l’Europe l’opportunité d’augmenter sa propre production et de combler son retard sur le marché.

6G

La réunion, présidée par le commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton, et le ministre coréen de la Science et des TIC, Lee Jong-Ho, est la deuxième dans le cadre du partenariat numérique, annoncé en 2022. L’objectif est d’améliorer la coopération dans les technologies numériques émergentes. .

Les deux parties ont également convenu de favoriser les synergies au sein des organismes de normalisation sur la base de leur vision commune de la 6G. Les deux parties lanceront également un appel conjoint à propositions de recherche sur des sujets ciblant les réseaux d’accès radio (RAN) et les approches de réseaux d’appareils intégrés démontrant la technologie 6G. L’UE investira quelque 3 millions d’euros et la Corée quelque 2 millions d’euros.

Ce projet devrait démarrer fin 2024 et la troisième réunion du Conseil de partenariat numérique devrait avoir lieu au premier semestre 2025 à Séoul.

L’UE a conclu un premier partenariat numérique en mai 2022 avec le Japon, et un deuxième en février de l’année dernière avec Singapour. L’UE recherche également une coopération avec les États-Unis dans le cadre du Conseil du commerce et de la technologie (TTC), dont la prochaine réunion est prévue début avril en Belgique.

Laisser un commentaire

2 × un =