A Bohdana cannon fires in Lviv in Ukraine, Saturday, April 27, 2024.

Jean Delaunay

L’Ukraine décide de limiter les droits humains des citoyens en vertu de la loi martiale

Kiev a informé le Conseil européen que les droits et libertés des Ukrainiens pourraient être restreints en vertu de la loi martiale alors que le pays envisage d’étendre la conscription militaire.

Le ministère ukrainien de la Justice a mis à jour une liste des droits et libertés du peuple ukrainien et a informé le Conseil européen de cette mise à jour, selon les médias locaux.

En vertu de la loi martiale, les dirigeants militaires ukrainiens ont le droit de restreindre la liberté de mouvement des citoyens et de confisquer par la force les biens privés ou communaux pour les besoins de l’État.

L’Ukraine est soumise à la loi martiale depuis le 24 février 2022. En vertu de cette mesure, l’article 15 de la Convention européenne des droits de l’homme stipule que des restrictions temporaires aux droits constitutionnels des personnes s’appliquent.

Cette décision intervient quelques semaines après que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a signé une loi abaissant l’âge minimum de conscription de 27 à 25 ans afin de renforcer l’armée du pays.

En vertu de la loi martiale, les hommes ukrainiens sont d’abord enrôlés dans l’armée, puis servent dans l’armée. Ils peuvent ensuite être mobilisés pour combattre par le gouvernement.

L’Ukraine envisage d’abaisser l’âge de mobilisation à 25 ans.

La loi martiale interdit également aux hommes âgés de 18 à 60 ans de quitter le pays, à moins d’obtenir une exemption pour des raisons de santé.

L’Ukraine a besoin de troupes fraîches pour renforcer ses forces dans le sud et l’est, où la Russie poursuit ses efforts pour prendre du terrain face à des troupes en infériorité numérique et sous-équipées.

Inverser la fuite des soldats

Mercredi, le gouvernement ukrainien a annoncé que les hommes en âge de conscription ne pourront plus renouveler leur passeport depuis l’extérieur de l’Ukraine.

Le Cabinet des ministres a déclaré mercredi soir que les hommes âgés de 18 à 60 ans jugés aptes au service militaire ne pourront remplacer leur passeport qu’en Ukraine.

Des millions d’Ukrainiens ont fui le pays depuis l’invasion à grande échelle de la Russie en 2022, principalement vers les pays européens voisins.

L’agence statistique de l’Union européenne, Eurostat, indique que 4,3 millions d’Ukrainiens vivent dans les pays de l’UE, dont 860 000 hommes âgés de 18 ans ou plus.

Laisser un commentaire

14 + 3 =