L'ONU met en garde contre la famine à Gaza alors qu'elle est contrainte d'arrêter les livraisons de nourriture

Jean Delaunay

L’ONU met en garde contre la famine à Gaza alors qu’elle est contrainte d’arrêter les livraisons de nourriture

L’ONU a été contrainte d’arrêter vendredi les livraisons de nourriture et d’autres produits de première nécessité à Gaza et a mis en garde contre la possibilité croissante d’une famine généralisée.

L’approvisionnement alimentaire a été interrompu par le bouclage par Israël de toutes les frontières de Gaza, à l’exception du passage de Rafah avec l’Egypte.

Les agences humanitaires affirment que le manque de carburant les a obligées à annuler les livraisons de produits de première nécessité dans la bande de Gaza. Ils ont également mis en garde contre une possible famine généralisée dans l’enclave assiégée en raison du manque de carburant et ont déclaré que la plupart des habitants de Gaza manquaient de nourriture adéquate et d’eau potable.

Israël a annoncé vendredi qu’il autoriserait pour la première fois des expéditions quotidiennes « très minimes » de carburant vers Gaza pour être utilisé par l’ONU et le système de communication.

Un responsable du Département d’État américain a déclaré vendredi qu’Israël avait accepté d’autoriser l’entrée de 140 000 litres de carburant à Gaza toutes les 48 heures via le poste frontière de Rafah avec l’Égypte.

Mercredi, le secrétaire d’État américain Antony Blinken avait appelé le ministre israélien Ron Dermer et lui avait dit qu’une « catastrophe majeure » était imminente si Israël n’envoyait pas de carburant au sud de Gaza.

Le carburant sera livré au dépôt de carburant du côté de Gaza de la frontière et distribué à partir de là. Le Département d’État a indiqué que 120 000 litres seraient réservés au camion de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens. Ils transporteront de l’aide humanitaire, ainsi que des services de dessalement de l’eau, de pompage des puits et des eaux usées, d’élimination des déchets solides, de boulangeries et d’hôpitaux. Les 20 000 litres restants seront destinés aux générateurs utilisés par le fournisseur de télécommunications palestinien Paltel afin de restaurer les réseaux de communication.

Jeudi, les services Internet et téléphoniques se sont effondrés dans toute la bande de Gaza en raison du manque de carburant, a déclaré le principal fournisseur palestinien, entraînant une panne de communication potentiellement à long terme.

Pendant ce temps, les troupes israéliennes ont fouillé pendant une deuxième journée l’hôpital Shifa, dans le nord, à la recherche de traces du Hamas. Ils ont montré ce qu’ils ont dit être une entrée de tunnel et des armes trouvées dans un camion à l’intérieur de l’enceinte. Mais l’armée n’a pas encore publié la preuve de l’existence d’un centre de commandement central du Hamas qui, selon Israël, serait dissimulé sous le complexe. Le Hamas et le personnel de l’hôpital, le plus grand de Gaza, nient ces allégations.

L’armée a déclaré avoir retrouvé le corps de l’un des otages enlevés par le Hamas, Yehudit Weiss, 65 ans, dans un bâtiment adjacent à Shifa, où elle a déclaré avoir également trouvé des fusils d’assaut et des grenades propulsées par fusée. Elle n’a pas donné la cause de son décès.

Israël a déclaré plus tôt avoir découvert le corps d’un autre otage, un soldat israélien de 19 ans, dans un bâtiment adjacent à l’hôpital Shifa de la ville de Gaza.

Les funérailles de Noa Marciano ont eu lieu vendredi à Modin en Israël.

Au moins 11 470 Palestiniens – dont deux tiers de femmes et de mineurs – ont été tués depuis le début de la guerre, selon les autorités sanitaires palestiniennes, qui ne font pas de différence entre les morts civiles et celles des militants. Environ 2 700 personnes sont portées disparues.

Israël s’est engagé à éliminer le Hamas après le lancement de l’incursion du groupe militant le 7 octobre. Quelque 1 200 personnes ont été tuées en Israël, pour la plupart lors de l’attaque initiale, et environ 240 ont été capturées par des militants.

Laisser un commentaire

onze + six =