L'Iran affirme qu'un nouveau missile balistique peut se déplacer à des vitesses hypersoniques

Jean Delaunay

L’Iran affirme qu’un nouveau missile balistique peut se déplacer à des vitesses hypersoniques

L’Iran a dévoilé le Fattah-2, un nouveau missile balistique produit en Iran qui, selon lui, peut se déplacer à des vitesses hypersoniques.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a visité dimanche le centre des forces aérospatiales des Gardiens de la révolution, où le missile balistique hypersonique Fattah-2 a été révélé au public.

Les armes hypersoniques, qui volent à des vitesses supérieures à Mach 5, soit cinq fois la vitesse du son, pourraient poser des défis cruciaux aux systèmes de défense antimissile en raison de leur vitesse et de leur maniabilité.

Les missiles balistiques volent sur une trajectoire dans laquelle les systèmes antimissiles comme le système américain Patriot peuvent anticiper leur trajectoire et les intercepter. Plus la trajectoire de vol du missile est irrégulière, plus il devient difficile à intercepter.

En juin, l’Iran a dévoilé le premier système de missile Fattah. À l’époque, il prétendait pouvoir atteindre Mach 15, soit 15 fois la vitesse du son.

On pense que la Chine cherche à acquérir des armes, tout comme les États-Unis. La Russie prétend déjà déployer ces armes et a déclaré les avoir utilisées sur le champ de bataille en Ukraine. Cependant, la vitesse et la maniabilité ne garantissent pas que le missile réussira à atteindre une cible. L’armée de l’air ukrainienne a déclaré en mai avoir abattu un missile hypersonique russe Kinzhal avec une batterie Patriot.

Les pays arabes du Golfe alliés aux États-Unis utilisent largement le système de missiles Patriot dans la région. Israël, principal rival de l’Iran au Moyen-Orient, dispose également de sa propre défense aérienne robuste.

Laisser un commentaire

15 − dix =