Bastien

Linky : Refuser l’installation peut transformer votre vie en cauchemar

Chers lecteurs et lectrices,

Le 27 mai dernier, la vie de Philippe a pris un tournant inattendu lorsque trois agents d’Enedis ont sonné à sa porte pour lui couper l’électricité. La raison ? Son refus catégorique d’installer un compteur Linky. Depuis, cet habitant de Paris se retrouve plongé dans un véritable cauchemar. En plus de cela, Philippe souffre de difficultés respiratoires, l’empêchant d’utiliser son appareil à oxygène.

Philippe, habitant du Clunisois depuis 1996, est un ancien professeur d’arts plastiques et d’histoire de l’art. Il avait demandé à plusieurs reprises à EDF un nouveau compteur électrique, mais en aucun cas le fameux compteur Linky. En effet, depuis son déploiement en 2015, ce nouveau compteur ne fait pas l’unanimité.

Suite à l’arrivée des agents d’Enedis munis d’un compteur Linky, Philippe s’est vu menacer de coupure d’électricité s’il ne l’acceptait pas. Ne se laissant pas faire, il a contacté la gendarmerie pour porter plainte, tandis que son état de santé s’est détérioré, lui faisant perdre 6 kg en 15 jours.

Malgré son refus du compteur Linky, Enedis a confirmé que le remplacement de son compteur défectueux avait reçu une autorisation du tribunal judiciaire de Mâcon. Ils soulignent que le compteur Linky permet une facturation sur une consommation réelle et offre des avantages tels qu’un suivi plus précis de la consommation électrique et de nouvelles offres tarifaires.

Partageant sa frustration à travers l’association ACCU 71, Philippe a déposé une plainte pour abus de faiblesse. Mais pour l’heure, il continue à vivre sans électricité, confronté à des difficultés respiratoires, dans l’attente d’une résolution à ce cauchemar.

Restez à l’écoute pour des mises à jour sur cette situation préoccupante.

Bien à vous,

[Nom de l’auteur spécialiste de la consommation]

Laisser un commentaire

onze − dix =