French President Emmanuel Macron visits the Aluminium Dunkerque factory in Dunkirk. May 12, 2023.

Milos Schmidt

L’industrie française reçoit un coup de pouce après une faible croissance du PIB

La production industrielle française a connu son rythme le plus spectaculaire depuis mai, affichant un bond de 1,1 % en décembre.

Les données, publiées jeudi, examinent la production dans un certain nombre de domaines, notamment les secteurs du gaz, de l’électricité, des biens et des mines.

Les résultats du mois de décembre ont été particulièrement encourageants, avec une production en hausse de 1,1 % sur le mois, après une légère hausse de 0,5 % d’octobre à novembre.

Par rapport au quatrième trimestre 2022, la production industrielle a également bondi de 1,1% au cours des trois derniers mois de l’année.

Malgré cela, l’agence nationale française des statistiques (INSEE) a averti que les corrections saisonnières pourraient avoir gonflé les chiffres.

L’Insee bonifie ses résultats de fin d’année pour compenser les congés pris en décembre mais, souligne l’agence, pour cette année, une forte proportion de congés était prévue en janvier.

En raison du décalage des jours fériés, les chiffres de ce mois-ci pourraient être anormalement élevés.

Pour regarder la répartition par secteurs : la création de matériel de transport (hors automobiles et remorques) a enregistré une forte hausse de production sur le mois, tout comme celle des produits alimentaires et des boissons.

La production de certaines industries énergivores est restée inférieure au dernier trimestre 2023 par rapport au deuxième trimestre 2021, les prix élevés de l’électricité et du gaz ayant freiné la production, a ajouté l’Insee.

Les données de l’industrie arrivent à la fin d’une semaine remplie d’annonces économiques.

Les résultats du PIB français ont été publiés mardi, faisant état d’une croissance annuelle décevante de 0,9 %. Mercredi, le pays a annoncé une baisse des chiffres de l’inflation.

Laisser un commentaire

5 × trois =