L'IA domine VivaTech 2023. Voici à quoi d'autre s'attendre du salon technologique de cette semaine à Paris

Jean Delaunay

L’IA domine VivaTech 2023. Voici à quoi d’autre s’attendre du salon technologique de cette semaine à Paris

VivaTech revient pour sa septième année. C’est ce que vous pouvez attendre de l’un des plus grands événements tech et start-up d’Europe à Paris.

Les portes des halls d’exposition caverneux de la porte de Versailles se sont ouvertes mercredi pour une nouvelle édition de VivaTechnology – ou VivaTech en abrégé.

Fondée en 2016, la foire annuelle de Paris est l’un des événements technologiques de premier plan en Europe, attirant cette année 2 400 start-up – le double du nombre qu’elle a accueilli la première année – et plus de 2 000 investisseurs cherchant à financer la prochaine grande innovation qui pourrait changer le monde.

Bien sûr, il y a un sujet en particulier auquel vous ne pouvez pas échapper lors de l’événement de cette année : l’intelligence artificielle, ou IA.

Mais ce n’est pas tout. La cybersécurité, la technologie climatique, le sport, la femtech et bien d’autres figurent en tête de liste des sujets tendances. Voici ce qui anime les discussions dans la capitale française cette semaine.

L’essor de l’IA

Un jour où l’Union européenne a adopté la première législation au monde donnant aux législateurs un contrôle plus clair sur la technologie, l’IA continue d’avoir sa journée au soleil le jour de l’ouverture de VivaTech.

Dominant l’agenda des nombreuses conférences de l’événement, la technologie est répandue dans l’espace d’exposition avec de grandes entreprises et des start-ups évangélisant sur les cas d’utilisation de cette technologie transformatrice dans leurs différents domaines.

L’IA a récemment suscité un sentiment accru d’appréhension, des experts en technologie, dont le «parrain de l’IA», Geoffrey Hinton, tirant la sonnette d’alarme sur les risques possibles pour l’humanité.

L’un des points forts de la première journée de l’événement a été le scientifique en chef de l’IA de Meta, Yann Le Cun, qui est monté sur scène pour partager son point de vue, en déclarant que « l’IA est un amplificateur de l’intelligence humaine et lorsque les gens sont plus intelligents, de meilleures choses se produisent ».

Le président français Emmanuel Macron, qui a officiellement ouvert l’événement et s’est fait le champion de l’événement dans le passé, a également profité de l’occasion pour annoncer de nouveaux investissements dans le développement de l’IA en France.

Cela vient de la nouvelle que la start-up française Mistral AI, âgée de quatre semaines, a obtenu un investissement européen record de 105 millions d’euros.

Yoan Valat/AFP
Le président français Emmanuel Macron (R) s’entretient avec les exposants lors de sa visite au salon des startups technologiques et de l’innovation Vivatech au parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris.

Elon Musk

Elon Musk : Homme du moment ou méchant ? Le milliardaire de la technologie est certainement une figure qui divise et a suscité sa part de colère suite à sa prise de contrôle de Twitter fin 2022. En grande pompe par les organisateurs juste avant l’événement, il a été annoncé comme l’un des conférenciers principaux de cette année.

L’année de la Corée du Sud

Alors que de nombreux pays se disputent l’espace à VivaTech, la Corée du Sud est cette année le pays de l’année. L’événement a conservé l’initiative lancée lors de l’édition de l’an dernier et est l’occasion pour le pays choisi de mettre en lumière son écosystème tech.

La Corée du Sud est devenue une nation technologique de premier plan avec 23 licornes et une économie où, contrairement à l’UE, 99% de ses entreprises sont des start-ups et des petites et moyennes entreprises (PME).

#VulvaTech – la femtech à la pointe

L’un des piliers de l’événement de cette année est la femtech. Le secteur explose en valeur, dépassant les 30 milliards de dollars (27,6 milliards d’euros) en 2022 et devrait atteindre 135 milliards de dollars (124 milliards d’euros) en 2023.

En clin d’œil à l’importance du secteur, VivaTech a lancé cette année le tout premier Femtech Village où les start-ups pourront exposer et démontrer leurs innovations pour aider à la santé menstruelle et reproductive, à la santé mentale, etc.

Dans une tentative ironique de rehausser la visibilité du secteur femtech, les quatre femmes à l’origine de l’entreprise Gapianne ont rebaptisé l’image de marque de l’événement en VulvaTech.

L’avenir du sport

L’année à venir s’annonce monumentale pour le sport en France. Le pays se prépare à accueillir à la fois la Coupe du monde de rugby et les Jeux olympiques de 2024 à Paris. Il n’est donc pas surprenant que la technologie sportive soit si importante au VivaTech de cette année.

Alors qu’il se tient généralement dans un grand hall d’exposition, VivaTech 2023 s’est étendu dans un espace voisin du hall 2 où les entreprises et les start-up présentent les dernières technologies et tendances du secteur.

Des héros sportifs locaux, dont l’ancienne star du tennis français Jo-Wilfried Tsonga et l’ancien footballeur international français Blaise Matuidi, se joindront aux experts de l’industrie pour discuter de l’avenir de la technologie sportive et de son impact social.

Laisser un commentaire

dix-huit + deux =