L'extrême droite française anéantit le camp de Macron aux élections européennes

Martin Goujon

L’extrême droite française anéantit le camp de Macron aux élections européennes

PARIS — Le Rassemblement national (RN) d’extrême droite devrait remporter les élections européennes en France avec 31,5 pour cent des voix, soit plus du double de la liste présidentielle.

Le RN, dirigé par Jordan Bardella, est sur le point d’obtenir son meilleur résultat lors d’une élection nationale, tandis que la coalition du président Emmanuel Macron enregistrerait le deuxième plus faible résultat aux élections européennes jamais enregistré pour un parti au sein du gouvernement français.

La liste pro-Macron, conduite par Valérie Hayer, arrive actuellement à 15,2 pour cent, soit un point devant la liste social-démocrate menée par Raphaël Glucksmann à 14 pour cent, selon une estimation de l’institut de sondage Ipsos.

La liste de centre-gauche de Glucksmann a progressé régulièrement tout au long de la campagne, réduisant l’écart avec la liste pro-Macron, qui n’a pas réussi à monter en puissance malgré la forte implication du Premier ministre français Gabriel Attal.

Laisser un commentaire

dix-neuf − 16 =