A girl reading a book.

Jean Delaunay

Les universités néerlandaises envisagent de limiter le nombre d’étudiants internationaux

Le pays est une destination d’études très populaire auprès des étrangers, dont le nombre a triplé au cours de la dernière décennie.

Quatorze universités néerlandaises travaillent sur un programme visant à réduire considérablement le nombre d’étudiants étrangers afin de favoriser les locaux.

De nombreuses universités travaillent presque exclusivement en anglais et se concentrent sur le marché du travail international.

Les Pays-Bas sont très populaires parmi les étudiants du monde entier, leur nombre ayant triplé au cours de la dernière décennie.

Près d’un tiers des étrangers choisissent de vivre et de travailler aux Pays-Bas après avoir obtenu leur diplôme.

Cependant, cela peut laisser peu de places aux jeunes Néerlandais, qui peuvent avoir du mal à trouver un endroit pour étudier ou un emploi après leurs études.

Cette décision a suscité une réaction violente aux Pays-Bas.

Les étudiants étrangers apportent des revenus importants au pays, chacun dépensant des dizaines de milliers d’euros par an.

Le plan est toujours en discussion et, s’il est mis en œuvre, il entrera en vigueur au plus tôt en 2025-2026.

Laisser un commentaire

cinq × deux =