Les troupes britanniques font contrôler leurs passeports après avoir été parachutées lors du débarquement français

Martin Goujon

Les troupes britanniques font contrôler leurs passeports après avoir été parachutées lors du débarquement français

LONDRES — Nous les vérifierons sur les plages !

Les parachutistes britanniques descendus en Normandie mercredi pour commémorer l’anniversaire du débarquement ont été accueillis par les douaniers français qui leur ont demandé leur passeport.

Dans le cadre de la commémoration du Débarquement, des centaines de soldats ont été parachutés cette semaine dans un champ normand utilisé comme zone de largage il y a 80 ans.

Mais – au lieu des soldats allemands qui saluèrent leurs homologues en 1944 – les soldats furent accueillis par un poste de douane français de fortune.

Les soldats britanniques formèrent poliment une file d’attente et remirent leurs passeports pour inspection.

Les Britanniques ont besoin d’un passeport pour entrer dans l’Union européenne depuis la sortie du Royaume-Uni du bloc en 2020.

Le tabloïd britannique The Sun – un éminent partisan du Brexit – s’est rapidement indigné contre la bureaucratie.

« UE QUOI? » » titrait le journal sur ce « moment ridicule ».

Le brigadier Mark Berry, qui commande une brigade d’assaut aérien, a déclaré au Sun que c’était « quelque chose que nous n’avions jamais vécu auparavant ».

« Mais étant donné l’accueil royal que nous avons reçu pour tous les autres longs métrages, cela semble être un très petit prix à payer pour venir en France », a ajouté Berry.

Laisser un commentaire

dix-neuf − 5 =