Les sauveteurs pakistanais tentent de libérer 6 enfants et 2 hommes dans un téléphérique suspendu à des centaines de pieds dans les airs

Jean Delaunay

Les sauveteurs pakistanais tentent de libérer 6 enfants et 2 hommes dans un téléphérique suspendu à des centaines de pieds dans les airs

Le conteneur de transport est souvent utilisé par les enfants qui se rendent à l’école dans les régions montagneuses, mais il s’est cassé en chemin.

Un téléphérique transportant six enfants et deux adultes pendait à des centaines de mètres au-dessus du sol dans une région reculée du Pakistan après s’être brisé mardi, piégeant les occupants pendant des heures avant que les sauveteurs n’arrivent en hélicoptère pour tenter de les libérer.

Des commandos de l’armée pouvaient être vus à la télévision locale essayant de s’abaisser sur des cordes depuis les hélicoptères vers le téléphérique. Un expert a averti que le sauvetage était incroyablement délicat car le vent créé par les pales des hélicoptères pourrait affaiblir davantage les câbles qui maintiennent la voiture en l’air.

Les proches des personnes piégées ont prié tout en observant avec anxiété le déroulement de l’opération. Le sauvetage a également fasciné les Pakistanais de tout le pays qui regardaient la télévision.

L’un des câbles s’est cassé alors que les huit personnes traversaient un canyon fluvial dans le district de Battagram, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa. Les villageois utilisent fréquemment les téléphériques pour se rendre à l’école, aux bureaux du gouvernement ou aux entreprises dans les régions montagneuses du Pakistan, mais les voitures sont souvent mal entretenues et chaque année, des personnes meurent ou sont blessées en voyageant à bord.

Des hélicoptères ont été envoyés pour tenter d’extraire les personnes du téléphérique, mais seulement après avoir passé six heures en suspension précaire à 350 mètres au-dessus du sol, selon Taimoor Khan, porte-parole de l’autorité de gestion des catastrophes.

Le Premier ministre par intérim du Pakistan, Anwaar-ul-Haq Kakar, a ordonné le sauvetage par hélicoptère, a déclaré Khan.

Tipu Sultan, brigadier de l’armée à la retraite et expert de la défense, a averti que les hélicoptères eux-mêmes pourraient aggraver la situation mais que les commandos seraient bien conscients de ce risque. Khan a ajouté que les pilotes volaient « prudemment ».

« Prions pour que ceux qui sont coincés dans le téléphérique soient secourus en toute sécurité », a déclaré Sultan.

En 2017, 10 personnes ont été tuées lorsqu’un téléphérique est tombé dans un ravin à des centaines de mètres de profondeur dans la station de montagne populaire de Murree après la rupture de son câble.

Laisser un commentaire

quinze + quinze =