Boris Johnson memoir teased: Why is it terrifying and already being mocked?

Jean Delaunay

Les mémoires de Boris Johnson taquinés : Pourquoi est-on déjà moqué ?

La maison d’édition HarperCollins va « publier » les mémoires de l’ancien Premier ministre britannique Boris Johnson plus tard cette année. Et l’image promotionnelle ressemble à un teaser pour un film d’horreur (particulièrement ringard)…

C’est le livre que personne n’a demandé, et il sortira en octobre.

La maison d’édition HarperCollins va « publier » les mémoires de l’ancien Premier ministre britannique Boris Johnson plus tard cette année, le 10 octobre, et elles seront intitulées « Unleased ».

HarperCollins a décrit les mémoires, qui couvriront le temps de Johnson en tant que maire de Londres et Premier ministre, comme un « livre honnête, débridé et profondément révélateur, écrit dans son style inimitable et brisant le moule des mémoires de Premier ministre moderne ».

« C’est la réalité telle qu’il l’a vue : sans fard, sans censure, déchaînée. »

Johnson a reçu une avance de 510 000 £ (environ 603 000 €) pour ses mémoires – bien au-dessus de l’avance de 7 674 £ (9 000 €) que son successeur Liz Truss a reçue pour ses mémoires « 10 Years To Save The West », publiés en avril et relatant son tristement célèbre mandat de courte durée dans le numéro 10.

À propos de la publication à venir, Johnson a déclaré : « Je suis honoré que HarperCollins publie mon récit personnel du vaste réalignement qui a eu lieu dans la politique britannique au cours des 15 dernières années – et de ce qui pourrait nous attendre. Alors restez à l’écoute de mes réflexions sur l’avenir de la Grande-Bretagne. pour exploser sur le monde de l’édition comme une bouteille de champagne bien secouée.

Déjà excité ? Nous non plus.

Boris Johnson
Boris Johnson

Johnson a été Premier ministre du 24 juillet 2019 au 6 septembre 2022, et son mandat a été entaché de multiples controverses, de scandales accablants et d’une relation ténue avec le concept de vérité.

Il y a trop d’incidents pour les mentionner, mais un « Best Of » inclurait : la prorogation du Parlement pour éviter un examen minutieux de ses projets sur le Brexit ; l’enquête menée par la police sur sa relation avec la femme d’affaires américaine Jennifer Arcuri, qui affirmait avoir eu une liaison avec lui alors qu’il était maire de Londres ; de multiples violations du confinement de Covid ayant conduit au scandale Partygate et à des amendes pour infraction à la loi ; la démission de plusieurs conseillers en éthique ; sa gestion des allégations tâtonnantes contre l’ancien whip conservateur Chris Pincher, qui ont directement conduit à sa démission de son poste de Premier ministre… Et cela ne fait qu’effleurer la surface.

De plus, si vous relisez sa déclaration lors de la publication de ses mémoires, cette ligne « ce qui nous attend » semble profondément inquiétante, comme si aucune leçon n’avait été tirée et qu’un éventuel retour à la politique de première ligne était à l’ordre du jour pour Johnson.

Moins on parle de l’utilisation du mot « honnête » et de cette image de bouteille de champagne, mieux c’est, car cela ressemble aux divagations délirantes d’un idiot de la classe supérieure qui a déjà largement contribué à l’explosion de la Grande-Bretagne ces dernières années.

Depuis qu’il a quitté le Parlement l’année dernière après avoir induit les Communes en erreur à propos du Partygate, Johnson a continué à parcourir le circuit des conférences et à écrire une chronique pour le tabloïd britannique Daily Mail.

La couverture
La couverture

Il n’y a pas que nous, ici à L’Observatoire de l’Europe Culture, qui ne sommes pas enthousiasmés par « Unleashed » – les gens n’ont pas tardé à se moquer de Johnson.

La principale image promotionnelle du livre, illustrée ci-dessus, est une couverture franchement terrifiante qui présente une photo effrayante en noir et blanc de Johnson avec son visage dans l’ombre, comme un méchant de bande dessinée.

Cela ressemble vraiment à un teaser pour un film d’horreur.

Jetez un œil à quelques-unes des réactions sur les réseaux sociaux :

L’un d’eux a écrit sur X : « Préparez-vous à une histoire égoïste de tromperies et de promesses non tenues ! »

Un autre a déclaré : « Et c’est alors que commence le débat pour les libraires : l’affichent-ils sous Biographies ou sous Fiction ?

Un autre utilisateur a répondu : « La fantaisie serait mon choix. »

Notre choix aussi.

« Unleashed » sort le 10 octobre.

Laisser un commentaire

10 + 11 =