People listen to speeches during a demonstration against antisemitism in Berlin.

Jean Delaunay

Les incidents antisémites en Allemagne ont augmenté de plus de 80 %, selon un rapport

Le groupe RIAS a déclaré avoir enregistré 4 782 incidents antisémites en 2023, contre 2 616 l’année précédente.

En Allemagne, les incidents antisémites ont augmenté de plus de 80 % l’année dernière, dont bien plus de la moitié se sont produits après que des militants dirigés par le Hamas ont attaqué Israël le 7 octobre, selon un groupe de recherche allemand anti-haine.

L’Association fédérale des centres de recherche et d’information sur l’antisémitisme (RIAS) a déclaré que les incidents enregistrés vont de commentaires anti-juifs à des attaques, en passant par une attaque à la mi-octobre contre une synagogue à Berlin.

Parmi les incidents documentés par le RIAS l’année dernière, sept cas ont été classés comme « violence extrême », qui ont mis ou pourraient mettre des vies en danger ou entraîner des blessures graves. Il y a eu 329 cas de dommages matériels ciblés, 183 menaces et 4 060 comportements offensants.

L’année dernière, 1 583 incidents ont eu lieu dans la rue, soit plus du double du chiffre de l’année précédente, et 999 ont eu lieu sur Internet, soit une augmentation par rapport aux 853 de 2022.

Le RIAS a également enregistré 471 incidents dans des établissements d’enseignement et 311 dans les transports publics, soit plus du double de l’année précédente.

Felix Klein, commissaire du gouvernement fédéral chargé de la vie juive en Allemagne et de la lutte contre l’antisémitisme, a appelé à des mesures plus strictes pour lutter contre la haine juive.

« Afin de fournir aux autorités chargées de l’application de la loi des moyens efficaces pour lutter de manière globale contre l’incitation et la violence anti-juives, j’appelle à des amendements au Code pénal. Par exemple, appeler à la destruction d’autres États doit être érigé en infraction pénale », a-t-il déclaré.

Malgré cette montée des comportements antisémites, un haut responsable du Conseil central des Juifs d’Allemagne, Daniel Botmann, a déclaré que « nous ne constatons pas actuellement l’effet d’une émigration des Juifs d’Allemagne », contrastant avec le mouvement observé en France voisine. au cours des dernières années.

Laisser un commentaire

dix-sept − quatre =