Les embouteillages et les vagues de chaleur perturbent les vacanciers à travers l'Europe

Jean Delaunay

Les embouteillages et les vagues de chaleur perturbent les vacanciers à travers l’Europe

Ce week-end, les voyageurs européens ont dû supporter des autoroutes bondées et des trains retardés alors que les familles se dirigeaient vers le sud vers leurs destinations de vacances.

Samedi noir pour les routes européennes alors que les voyageurs de tout le continent se dirigent vers leurs destinations de vacances, provoquant des embouteillages tout autour.

En Allemagne, avec le début des vacances dans les états de Bavière et de Bade-Wurttenberg, les vacanciers ont voyagé vers le sud, passant par Salzbourg en Autriche et bloquant la circulation, notamment sur l’autoroute du Tauern.

En général, le trafic n’est plus aussi intense qu’il l’était lors des principaux week-ends de voyage il y a plusieurs années. Cela est dû au fait que de plus en plus de vacanciers commencent également à faire leur voyage vers le sud pendant la semaine.

Au Royaume-Uni, environ 17 000 personnes ont traversé Douvres samedi matin pour se rendre en France.

Les passagers du ferry ont attendu des heures pour traverser le trafic à la frontière. Les responsables ont averti que le temps d’attente pourrait atteindre jusqu’à deux heures à l’arrivée au port anglais.

Malgré les retards, les autorités ont averti les voyageurs de ne pas arriver plus de trois heures avant l’heure de départ.

En France, la longueur totale des embouteillages à travers le pays a atteint 1 000 kilomètres ce week-end. Mais les vacanciers qui espéraient éviter les routes étaient bloqués à la gare Paris-Montparnasse en raison d’une « perturbation liée à la météo ».

Samedi, en milieu de journée, un train en provenance de Bordeaux est arrivé avec trois heures de retard.

Laisser un commentaire

deux × 4 =