The bodies of three more hostages killed on Oct 7. were recovered overnight from Gaza, Israel

Jean Delaunay

Les corps de trois autres otages récupérés à Gaza par l’armée israélienne

Les corps de trois autres otages tués le 7 octobre ont été retrouvés dans la nuit à Gaza, a annoncé vendredi l’armée israélienne.

Les corps de Hanan Yablonka, Michel Nisenbaum et Orion Hernandez Radoux ont été retrouvés et leurs familles ont été prévenues. L’armée a déclaré qu’ils avaient été tués le jour de l’attaque au carrefour de Mefalsim et que leurs corps avaient été transportés à Gaza.

Cette annonce intervient moins d’une semaine après que l’armée a déclaré avoir retrouvé les corps de trois autres otages israéliens tués le 7 octobre.

Et cela survient alors que le plus haut tribunal des Nations Unies se prépare à statuer sur la question de savoir si Israël doit mettre fin à ses opérations militaires et se retirer de l’enclave.

Les militants dirigés par le Hamas ont tué environ 1 200 personnes, principalement des civils, et en ont enlevé environ 250 autres lors de l’attaque du 7 octobre. Environ la moitié de ces otages ont depuis été libérés, la plupart dans le cadre d’échanges contre des prisonniers palestiniens détenus par Israël lors d’un cessez-le-feu d’une semaine en novembre.

Israël affirme qu’une centaine d’otages sont toujours captifs à Gaza, ainsi que les corps d’au moins 39 autres, tandis que 17 corps d’otages ont été retrouvés.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est engagé à éliminer le Hamas et à ramener tous les otages, mais il a fait peu de progrès. Il fait face à des pressions pour qu’il démissionne et les États-Unis ont menacé de réduire leur soutien à la situation humanitaire à Gaza.

Laisser un commentaire

2 × deux =