Yoga taking place in Cour Marly

Jean Delaunay

Le yoga parmi les chefs-d’œuvre : le Louvre de Paris ouvre ses galeries pour des séances d’entraînement en sueur de style olympique

Le programme comprend des séances de yoga au milieu de sculptures, du dancehall dans des cours historiques et de la discothèque dans les salles de bal royales, organisées par le chorégraphe Mehdi Kerkouche.

Le prestigieux musée du Louvre à Paris organise des séances de yoga et d’exercices dans ses galeries emblématiques dans le cadre d’une initiative culturelle à l’échelle de la ville en prévision des Jeux olympiques.

Baptisé « Courir au Louvre », le programme invite les participants à participer à des séances d’entraînement d’une heure comprenant quatre exercices de 10 minutes dans certains des quartiers les plus célèbres du musée.

« Le Louvre est physiquement au centre de Paris, il sera physiquement au centre des Jeux Olympiques », a déclaré la directrice du musée Laurence des Cars.

Un groupe s'exerçant sur des tapis de yoga dans la cour de Khorsabad du Louvre
Un groupe s’exerçant sur des tapis de yoga dans la cour de Khorsabad du Louvre

Yoga, dancehall et discothèque

La fête commence par une séance de yoga dans la cour Marly et la cour Puget, où la cour est ornée de sculptures originaires du château du roi Louis XIV. Les participants peuvent prendre la pose au milieu de sculptures historiques, comme la représentation de Nicolas Coustou de Daphné fuyant Apollon en se penchant sur une jambe.

Après la séance de yoga, le prochain arrêt est une séance de dancehall dans la cour de Khorsabad. Poursuivant la visite, les participants profiteront d’une soirée disco dans la Salle des Cariatides, autrefois salle de bal royale, du nom des quatre imposantes figures féminines soutenant la galerie des musiciens.

Ces visites, qui se déroulent jusqu’à fin mai, commencent chaque jour avant l’ouverture du musée au public et ont été organisées par le chorégraphe et danseur Mehdi Kerkouche.

Le Louvre n’est pas la seule institution de la Ville Lumière à faire preuve de ses muscles culturels et à embrasser l’esprit olympique. Grâce au concept de l’Olympiade culturelle, des centaines d’événements, spectacles, expositions et projets mêlant art, culture et sport ont lieu dans toute la ville.

Un stade éphémère sur la place de la Concorde accueille des épreuves de skateboard et de breakdance. Parallèlement, le Petit Palais connecte également le sport et l’art avec sa nouvelle exposition « Le corps en mouvement », présentant 50 œuvres, dont des peintures, des sculptures, des antiquités et des dessins.

Laisser un commentaire

13 + 1 =