Killer Mike issues statement following arrest at 2024 Grammys

Jean Delaunay

Le tueur Mike publie une déclaration après son arrestation aux Grammys 2024

Le rappeur américain Killer Mike a qualifié son arrestation lors de la cérémonie des Grammy Awards, où il a remporté trois prix majeurs, de « dos d’âne ». Il doit comparaître devant le tribunal plus tard ce mois-ci.

Le rappeur américain Killer Mike, mieux connu par certains comme la moitié du groupe Run The Jewels, a déclaré qu’il « serait innocenté de tout acte répréhensible » après son arrestation aux Grammys 2024.

L’artiste de 48 ans, qui a remporté le prix de la meilleure performance rap et de la meilleure chanson rap pour sa chanson « Scientists & Engineers », ainsi que le très convoité meilleur album rap pour « Michael » dimanche soir (4 février), a été emporté. menottés après la fin de la cérémonie.

Le Hollywood Reporter a annoncé la nouvelle et le LAPD a confirmé que le rappeur, de son vrai nom Michael Render, avait été arrêté après une « altercation physique » à la Crypto.com Arena, où se déroulaient les Grammys.

Le rendu a été réservé pour un délit de charge de batterie, a ajouté la police.

Maintenant, il a publié une déclaration via Pitchfork suite à son arrestation.

« Je tiens à souligner qu’hier soir, mon équipe et moi avons répondu à un certain nombre d’appels de fans et de collègues inquiets voulant savoir si j’allais bien », a-t-il déclaré. « J’apprécie grandement l’inquiétude et le soutien, mais je vais mieux que OK. »

Il a poursuivi : « Comme vous pouvez l’imaginer, il se passait beaucoup de choses et il y avait une certaine confusion quant à la porte que mon équipe et moi devions entrer. Nous avons rencontré un agent de sécurité trop zélé, mais mon équipe et moi sommes convaincus que je serai finalement innocenté de tout acte répréhensible. En attendant, continuez à écouter « Michael » et continuez à poursuivre vos rêves.

Le rappeur a également minimisé l’arrestation lors d’une apparition au Big Tigger Morning Show.

« Nous avons heurté un dos d’âne et ensuite nous retournons à la fête, mec », a-t-il déclaré. « Nous avons fait la fête toute la nuit. Il ne s’est rien passé, mec. Mais nous sommes gagnants. C’est ça. »

Render devrait comparaître devant le tribunal plus tard ce mois-ci.

Laisser un commentaire

1 × 2 =