Le président biélorusse affirme que les combattants de Wagner veulent envahir la Pologne

Jean Delaunay

Le président biélorusse affirme que les combattants de Wagner veulent envahir la Pologne

Vladimir Poutine a rencontré Alexandre Loukachenko pour la première fois depuis que le dirigeant biélorusse a aidé à négocier un accord pour mettre fin à une mutinerie des combattants de Wagner.

Alors qu’il était assis avec Poutine devant les caméras de télévision à Saint-Pétersbourg dimanche, Loukachenko a affirmé de manière invraisemblable que les combattants de Wagner « demandent à aller à l’Ouest ».

Et il a ensuite affirmé qu’ils avaient dit: « Nous allons faire une excursion à Varsovie, à Rzeszow », faisant référence à une ville polonaise à moins de 100 kilomètres de la frontière avec l’Ukraine.

La rhétorique semble être une continuation de la montée en flèche des tensions entre la Biélorussie et son voisin occidental, la Pologne.

Dans le cadre de l’accord de mutinerie, de nombreux combattants de Wagner sont maintenant en exil en Biélorussie où ils ont été déplacés près de la frontière avec la Pologne et mènent des exercices conjoints avec l’armée biélorusse.

Cela a conduit la Pologne à déplacer ses chars et ses troupes jusqu’à la frontière avec la Biélorussie.

Poutine a déjà stationné des armes nucléaires en Biélorussie et a déclaré que toute attaque contre l’ancienne République soviétique serait considérée comme une attaque contre la Russie.

Laisser un commentaire

15 − 12 =