Reform UK leader, Nigel Farage, doused with a drink

Jean Delaunay

Le politicien britannique de droite Farage s’est aspergé de milkshake pendant sa campagne électorale

Nigel Farage semblait indemne alors qu’il était emmené par sa sécurité.

Le populiste Nigel Farage, partisan du Brexit, a été aspergé de ce qui semblait être un milk-shake alors qu’il lançait mardi sa campagne pour les élections générales britanniques du 4 juillet.

Il venait de quitter un pub de la ville balnéaire de Clacton-on-Sea, dans l’est du pays, où il s’adressait aux médias, lorsqu’un passant lui a jeté la boisson dessus.

La police déclare avoir arrêté une femme de 25 ans de Clacton soupçonnée d’agression.

L’homme politique populiste et ancien député européen tente sa huitième tentative de remporter un siège à la Chambre des communes.

Après avoir initialement annoncé qu’il ne se présenterait pas aux élections, il a annoncé lundi sa candidature à la tête du parti de droite Reform UK.

Sa décision est considérée comme un coup dur pour le Premier ministre conservateur, Rishi Sunak, dont le parti est en retard dans les sondages par rapport au Parti travailliste.

Farage, un acteur clé dans la décision britannique de quitter l’Union européenne en 2016, et le Parti réformiste semblent susceptibles de siphonner les votes des électeurs âgés socialement conservateurs que les conservateurs ciblent.

Laisser un commentaire

cinq × trois =