Sándor Kereki photo exhibition at the Robert Capa Centre in Budapest, Hungary

Jean Delaunay

Le photographe Sándor Kereki révèle « Budapest dans les années 70 du point de vue d’un garçon »

Rencontrez Sándor Kereki, le photographe hongrois dont l’objectif revient sur les rues de Budapest dans les années 1970.

Donné par son père à l’âge de 16 ans, un appareil photo, Sándor Kereki passa la décennie suivante à errer dans les rues de la capitale hongroise.

Il a pris des milliers de clichés au cours de ses voyages et nombre d’entre eux sont aujourd’hui exposés dans une nouvelle exposition au Centre Robert Capa de Budapest.

La collection de Kereki comprend 7 000 négatifs exposés. Chaque photographie exposée intrigue, évoque des souvenirs et, dans certains cas, des personnes se sont reconnues ou ont reconnu un proche.

Exposition de photographies au Centre Robert Capa de Budapest
Exposition de photographies au Centre Robert Capa de Budapest

Kereki a déposé son appareil photo au début des années 80 et a téléchargé quelque 1 800 images dans une archive de photos numériques nommée Fortepan en 2021. De nombreux visiteurs reconnaîtront les 6e et 7e arrondissements, où il a capturé des moments du quotidien.

Décrivant son travail et les situations qu’il a rencontrées, Kereki dit : « la rue est la rue. Vous trouvez quelque chose d’intéressant, puis vous rentrez chez vous et vous le regardez et il s’avère que ce n’est pas si intéressant. Il n’y avait donc aucun plan, le seul Mon plan était que j’essayais de ne pas intervenir. »

Exposition de photographies au Centre Robert Capa de Budapest
Exposition de photographies au Centre Robert Capa de Budapest

« Je ne l’ai jamais fait d’une manière aussi touchante, j’ai eu de la chance, l’éclairage était bon, je suis tombé dessus et j’ai eu de la chance de le voir, parce que c’est arrivé dans la rue, mais on ne voit pas quelque chose comme ça partout « .

L’exposition au Centre Robert Capa de Budapest est ouverte jusqu’au 4 février 2024.

Laisser un commentaire

sept + 4 =