Le Pen déclare qu'elle ne demandera pas la démission de Macron si l'extrême droite remporte les élections anticipées

Martin Goujon

Le Pen déclare qu’elle ne demandera pas la démission de Macron si l’extrême droite remporte les élections anticipées

La leader française d’extrême droite Marine Le Pen a déclaré qu’elle ne demanderait pas la démission du président Emmanuel Macron si son parti triomphait aux élections législatives anticipées qui devraient débuter plus tard ce mois-ci.

« Je suis respectueux des institutions ; Je n’appelle pas au chaos institutionnel », a déclaré Le Pen au Figaro dans un entretien publié dimanche. « Il y aura simplement une cohabitation. »

Macron a convoqué des élections nationales à haut risque après que le Rassemblement national d’extrême droite, dirigé par des eurosceptiques et des sceptiques de l’OTAN, ait écrasé la Renaissance libérale de Macron et tous les autres prétendants aux élections européennes au début du mois.

En France, les performances du Rassemblement national lors des élections anticipées du 30 juin et du 7 juillet seront surveillées de près, car elles permettront de déterminer si Le Pen – longtemps également leader de la politique française – pourra profiter de l’élan de son parti pour accéder à la présidence en 2027.

« Rien ne m’empêchera de me présenter à l’élection présidentielle », a affirmé Le Pen.

Laisser un commentaire

2 + quatre =