A screenshot taken from AP video showing a general view of northern Gaza as seen from Southern Israel, before it was seized by Israeli officials on Tuesday, May 21, 2024.

Jean Delaunay

Le ministre israélien des Communications ordonne la restitution du matériel vidéo AP saisi

Le ministre israélien des Communications annule la saisie des équipements d’AP au milieu des critiques, rétablissant l’accès vidéo en direct à Gaza.

Le ministre israélien des Communications a ordonné au gouvernement de restituer une caméra et du matériel de diffusion qu’il avait saisis à l’Associated Press, faisant marche arrière quelques heures après avoir bloqué la vidéo en direct de Gaza de l’agence de presse.

Le gouvernement a saisi l’équipement d’AP dans le sud d’Israël après l’avoir accusé de violer une nouvelle loi sur les médias en fournissant des images à la chaîne satellite Al Jazeera.

Les autorités israéliennes ont utilisé la nouvelle loi le 5 mai pour fermer la chaîne Al Jazeera basée au Qatar en Israël, confisquant son équipement, interdisant ses émissions et bloquant ses sites Internet.

Après qu’Israël a saisi l’équipement d’AP, l’administration Biden, les organisations de journalisme et un chef de l’opposition israélienne ont condamné le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu et ont fait pression sur lui pour qu’il revienne sur sa décision.

« J’ai maintenant ordonné d’annuler l’action et de restituer l’équipement à l’AP », a déclaré le ministre israélien des Communications, Shlomo Karhi, sur la plateforme sociale X.

Karhi a déclaré que le ministère de la Défense entreprendrait un examen du positionnement des médias sur la vidéo en direct de Gaza. Les responsables n’avaient pas auparavant informé AP que le positionnement de sa caméra en direct était un problème. Au lieu de cela, ils ont souligné à plusieurs reprises que les images apparaissaient en temps réel sur Al Jazeera.

Al Jazeera est l’un des milliers de clients d’AP et reçoit des vidéos en direct d’AP et d’autres organismes de presse.

« Même si nous sommes satisfaits de cette évolution, nous restons préoccupés par le recours par le gouvernement israélien à la loi sur les radiodiffuseurs étrangers et par la capacité des journalistes indépendants à opérer librement en Israël », a déclaré Lauren Easton, vice-présidente des communications d’entreprise de l’agence de presse.

Des responsables du ministère des Communications sont arrivés mardi après-midi sur le site de l’AP, dans la ville méridionale de Sderot, et ont saisi le matériel. Ils ont remis à l’AP un morceau de papier signé par Karhi, alléguant qu’il violait la loi du pays sur les radiodiffuseurs étrangers.

Laisser un commentaire

20 + 1 =