Philippe Lazzarini

Jean Delaunay

Le chef de l’UNRWA déclare que le conflit en cours à Gaza est une « guerre contre les enfants »

Philippe Lazzarini affirme que plus d’enfants ont été tués en quatre mois de guerre à Gaza qu’en quatre années de guerres dans le monde.

Le chef de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a déclaré mardi que davantage d’enfants ont été tués en quatre mois de guerre à Gaza qu’en quatre années de guerres dans le monde.

Dans un message sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter, Philippe Lazzarini a décrit l’offensive en cours dans l’enclave palestinienne comme une guerre contre les enfants.

« Cette guerre est une guerre contre les enfants. C’est une guerre contre leur enfance et leur avenir », a-t-il déclaré.

Lazzarini a qualifié de « stupéfiants » les derniers chiffres montrant que plus de 12 300 enfants sont morts à Gaza entre octobre 2023 et février 2024, contre 12 193 enfants tués dans les conflits mondiaux de 2019 à 2023.

Au milieu d’horribles scènes de bébés et d’enfants souffrant de terribles blessures et traumatismes dus aux combats, Lazzarini a appelé à un cessez-le-feu immédiat pour leur bien.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) estime qu’au moins 17 000 enfants à Gaza sont « désormais non accompagnés ou séparés de leur famille », et nombre d’entre eux ont subi des blessures qui ont changé leur vie.

Et l’Organisation mondiale de la santé, comme de nombreuses autres agences humanitaires travaillant dans la région, affirme que les enfants souffrent de « niveaux graves de malnutrition » et que certains meurent de faim.

Un haut responsable humanitaire de l’ONU a déclaré récemment qu’un enfant de moins de deux ans sur six dans le nord de l’enclave souffrait de malnutrition aiguë.

Si l’aide est plus régulière dans le sud de Gaza, des enfants particulièrement vulnérables y meurent également de faim.

Les agences préviennent que la malnutrition affaiblit le système immunitaire, entraînant parfois la mort à cause d’autres maladies.

Laisser un commentaire

13 + 8 =