Pictured: Queen performing in Inglewood, California - December 1977

Jean Delaunay

Le catalogue Queen va être racheté par Sony Music pour plus d’un milliard d’euros

Le catalogue musical de Queen est l’un des plus précieux – sinon le plus – du rock, avec des classiques comme « Bohemian Rhapsody », « Another One Bites the Dust » et « We Will Rock You ». Cet accord en fait la plus grosse acquisition de ce type jamais réalisée.

Jusqu’à présent, ce n’était que spéculation. Sony Music serait en pourparlers pour acquérir le catalogue du légendaire groupe de rock Queen, comprenant des tubes comme « Bohemian Rhapsody », « We Will Rock You », « We Are The Champions » et « Another One Bites The Dust ».

D’autres rapports semblent confirmer que le catalogue musical de Queen, ainsi qu’un certain nombre d’autres droits, sont officiellement en train d’être acquis par Sony Music pour environ 1,27 milliard de dollars (1,18 milliard d’euros).

Selon un rapport de Variety, qui cite Hits, les seuls revenus non couverts par l’accord concernent les performances live, que les membres fondateurs Brian May et Roger Taylor, qui tournent toujours activement avec le chanteur Adam Lambert, conserveront.

Quoi qu’il en soit, cela en fait la plus grosse acquisition de ce type jamais réalisée, le catalogue musical de Queen étant l’un des plus précieux du rock. Le groupe totalise 52 millions d’auditeurs mensuels sur Spotify, ce qui rend le catalogue incroyablement convoité, d’autant plus qu’il y a eu un énorme appétit ces dernières années pour l’acquisition de catalogues musicaux.

Ces investissements sont extrêmement attractifs car les chansons peuvent être utilisées dans des films ou des publicités, et donc produire des royalties pour les ayants droit.

En 2021, Bruce Springsteen a vendu son ancien catalogue à Sony pour un montant estimé à 500 millions de dollars (465 millions d’euros). Sony avait déjà acquis l’intégralité du catalogue musical de Bob Dylan en 2022 pour 220 millions d’euros, ainsi qu’une participation de 50 % dans le catalogue musical de Michael Jackson pour environ 600 millions de dollars (environ 558 millions d’euros).

Variety déclare que la logistique de l’accord avec Queen reste compliquée, étant donné que Disney détient actuellement les droits d’enregistrement du groupe aux États-Unis et au Canada, conformément à un accord conclu dans les années 90. Universal Music Group est également le distributeur mondial du groupe et continuera à le faire pendant plusieurs années jusqu’à l’expiration du contrat existant.

Laisser un commentaire

11 − neuf =