Vinted has offices in several EU countries.

Jean Delaunay

L’application de mode Vinted fait appel d’une lourde amende pour atteinte à la vie privée

La plus grande plateforme en ligne de Lituanie opère sur 16 marchés en Europe, aux États-Unis et au Canada.

La plateforme en ligne Vinted va faire appel de l’amende de 2,3 millions d’euros pour atteinte à la vie privée qu’elle a reçue hier de l’autorité lituanienne de protection des données, a déclaré un porte-parole de l’entreprise à L’Observatoire de l’Europe aujourd’hui (4 juillet).

La plateforme, sur laquelle les utilisateurs peuvent vendre des vêtements, des chaussures et des sacs d’occasion, a été condamnée à payer l’amende, l’organisme de surveillance lituanien ayant estimé que l’entreprise avait enfreint le règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE en ne donnant pas aux utilisateurs le droit d’effacer leurs données.

L’enquête a été transmise à Vilnius après que les autorités de régulation françaises et polonaises ont reçu des plaintes locales. En vertu du RGPD, c’est l’autorité de régulation du pays où l’entreprise a son siège social qui traite l’affaire.

L’enquête lituanienne a révélé que l’application utilisait également le « Shadow Blocking » : bannissement d’un utilisateur de la plateforme à son insu, après avoir prétendument violé les règles de conduite de Vinted. Cette pratique empêchait les utilisateurs d’exercer leurs droits à la vie privée en vertu du RGPD.

Un porte-parole de l’entreprise a déclaré aujourd’hui à L’Observatoire de l’Europe que Vinted « était fondamentalement en désaccord avec cette amende et continuerait à faire appel ».

« Les cas évoqués par l’Autorité lituanienne de protection des données ne sont en aucun cas liés à la sécurité des comptes et n’impliquent aucune utilisation abusive ou violation des données personnelles (des utilisateurs). Nous prenons la confidentialité et le RGPD très au sérieux et avons beaucoup investi dans la conformité et la protection de nos membres, et nous coopérons avec l’autorité tout au long de ce processus », a ajouté le porte-parole.

Fondée en 2008, Vinted est présente sur 16 marchés en Europe, ainsi qu’au Canada et aux États-Unis. Elle a acquis United Wardrobe, un concurrent néerlandais, et Trendsales, un concurrent danois, en 2024.

L’entreprise avait déjà été condamnée à une amende de 1,14 million d’euros par l’autorité polonaise de la concurrence et de la consommation. L’affaire en appel est toujours en cours. L’entreprise a également été condamnée à payer une amende de 1,5 million d’euros par l’autorité italienne de la concurrence pour violation des règles publicitaires.

La sanction du RGPD est la plus élevée jamais infligée en Lituanie depuis l’entrée en vigueur des règles de confidentialité de l’UE en 2018. La plus grosse amende jamais infligée en vertu du RGPD – 1,2 milliard d’euros – a été infligée par l’autorité irlandaise à Meta pour avoir transféré des données d’utilisateurs de l’UE vers les États-Unis sans garanties adéquates et pour avoir traité des données d’enfants sans le consentement valide des parents. Meta a fait appel de cette décision.

Laisser un commentaire

4 × 4 =