People attend a protest against pollution and the exploitation of a lithium mine in western part of the country, in Belgrade, Serbia, Saturday, Sept. 11, 2021.

Jean Delaunay

La Serbie remet sur la table le projet d’exploitation minière du lithium de Jadar

L’entreprise à l’origine du projet d’implantation de la plus grande mine de lithium d’Europe en Serbie fait un nouvel effort pour remettre ce projet sur la table.

Le gouvernement serbe est sur le point de donner son feu vert au projet visant à créer la plus grande mine de lithium d’Europe, selon une interview du président serbe Aleksandar Vucic au Financial Times.

En 2022, à la suite de protestations massives, le gouvernement serbe stoppe le projet Jadar. L’annonce a été faite après que l’Académie serbe des sciences et des arts a annoncé que la mise en œuvre du projet Jadar aurait des effets dévastateurs sur l’environnement.

« La mise en œuvre du projet Jadar entraînerait une dévastation massive de l’espace, des changements permanents dans le caractère du paysage, une dégradation de la biodiversité des terres, des forêts, des eaux superficielles et souterraines, le déplacement des résidents locaux, l’arrêt des activités agricoles durables et rentables. « , a déclaré Velimir Radmilović, de l’Académie serbe des sciences et des arts.

Des manifestants protestent contre l'exploitation minière du lithium alors que le président Aleksandar Vucic accueille ses invités, à Belgrade, en Serbie, le mardi 15 février 2022.
Des manifestants protestent contre l’exploitation minière du lithium alors que le président Aleksandar Vucic accueille ses invités, à Belgrade, en Serbie, le mardi 15 février 2022.

La société Rio Tinto a récemment publié une étude environnementale affirmant que le projet minier n’aurait pas beaucoup d’impact sur l’environnement.

« La publication de ces plans ne signifie pas que la mise en œuvre du projet « Jadar » se poursuive. S’il se concrétise, les études seront soumises selon la procédure régulière prévue par la loi, ce qui implique un débat public », a déclaré le représentant de Rio Tinto en Serbie, Marijanti Babić, a déclaré.

Le Premier ministre Miloš Vučević a souligné que le lithium pouvait constituer un sérieux avantage pour la Serbie.

« Je crois qu’il est possible d’avoir une économie et de préserver l’écologie, l’environnement et les gens. Je crois que l’avantage stratégique de la Serbie réside dans les minerais et les minéraux et je crois que nous devons prendre en compte les intérêts nationaux et les intérêts de notre peuple. et non les intérêts des entreprises privées », a déclaré Vučević.

Laisser un commentaire

dix-neuf − six =