A cyclist stops to look at flood waters on a property in Geraardsbergen, Belgium, Thursday, Jan. 4, 2024

Jean Delaunay

La Semaine verte de l’UE se concentre sur la gestion de l’eau face au risque d’inondation

Selon un rapport publié par l’Agence européenne pour l’environnement au début du mois, 12 pour cent de la population européenne vit dans des zones à risque d’inondation.

La résilience de l’eau face à la crise climatique est au centre de la Semaine verte à Bruxelles.

La Semaine verte européenne 2024 fait partie d’une campagne de communication plus large visant à sensibiliser et à promouvoir des solutions face à la crise climatique.

Les inondations ont frappé l’Europe avec une intensité croissante, comme celles dans l’est de la Belgique en juillet 2021, où 240 personnes sont mortes.

Dans un rapport publié ce mois-ci, l’Agence européenne pour l’environnement tire la sonnette d’alarme : 12 pour cent de la population européenne vit dans des zones à risque d’inondation.

Alain Maron, ministre bruxellois de la Transition climatique, a déclaré qu’il est important que les pays investissent financièrement dans le changement climatique, ainsi que modifier leur état d’esprit autour de la transition verte.

« Il y a deux choses principales : les ressources financières. Cela signifie aussi que toutes les politiques d’adaptation doivent être intégrées dans le cadre financier européen. Les pays doivent investir massivement dans les politiques d’adaptation. C’est une chose. L’autre chose, c’est le changement des pratiques. Mettre en œuvre des solutions basées sur nature. C’est ce qui est le plus efficace. Et cela ne coûte pas forcément plus cher, mais c’est vraiment un changement de modèle, un changement de mentalité, presque un changement culturel », a déclaré Maron.

Selon l’Agence européenne pour l’environnement, les inondations pourraient s’intensifier principalement dans le nord-ouest de l’Europe et au centre du continent.

Laisser un commentaire

dix-neuf − 18 =