Dr. Sara Goza explains an infant

Jean Delaunay

La République tchèque connaît un nombre record de cas de coqueluche depuis 1963

La Tchéquie a du mal à contenir une augmentation des cas de coqueluche, une maladie bactérienne hautement contagieuse affectant les poumons et les voies respiratoires.

Les autorités tchèques ont signalé que 28 cas de coqueluche avaient été enregistrés au cours de la première semaine de janvier. Ce chiffre s’élève désormais à 3 084 – un nombre jamais vu depuis 1963.

Le taux de maladie le plus élevé se situe parmi les 15 à 19 ans, qui représentent environ un tiers des patients.

Selon le ministre tchèque de la Santé, Vlastimil Válek, cette augmentation est probablement imputable à la fois à une résurgence des maladies respiratoires, à mesure que la société s’éloigne des mesures strictes liées au Covid, et à une vaccination incomplète des enfants.

La coqueluche est une maladie bactérienne hautement contagieuse qui affecte les poumons et les voies respiratoires. Elle est causée par des bactéries présentes dans la bouche, le nez et la gorge d’une personne infectée.

Avant l’arrivée du vaccin contre la coqueluche en 1958, c’était l’une des maladies infantiles les plus courantes et les plus dangereuses.

Les complications touchent principalement les jeunes enfants, en particulier ceux qui ne sont pas vaccinés ou dont les mères n’ont pas été vaccinées. Ces enfants risquent de développer des complications graves, notamment des convulsions, une pneumonie et une maladie cérébrale.

Laisser un commentaire

neuf + sept =