Police officers stand guard as they cordon off the area in Madrid, 30 November 2022

Jean Delaunay

La police espagnole démantèle un groupe criminel de Malaga qui forçait les femmes à se prostituer

Le gang a abusé d’au moins 500 femmes dans quatre maisons closes de la Costa del Sol, ont indiqué les autorités.

La police nationale espagnole a démantelé une importante organisation criminelle à Malaga qui forçait des centaines de femmes à se prostituer, ont annoncé mercredi les autorités.

Au cours de cette opération, les forces de l’ordre ont arrêté 25 personnes et libéré au moins 11 victimes. Environ 150 000 euros en espèces et environ 1,2 kg de cocaïne ont également été saisis.

La plupart des victimes étaient colombiennes et attirées sur la Costa del Sol par des promesses de travail dans des salons de beauté. Une fois sur place, les membres du gang les forçaient à se prostituer dans quatre bordels de la ville, selon les enquêteurs de la police nationale.

Les femmes exploitées – plus de 500 selon les estimations – étaient contraintes d’accumuler des dettes en frais de voyage et d’hébergement. Elles étaient ensuite contraintes de travailler 24 heures sur 24 dans des maisons closes et étaient souvent contraintes d’avoir des rapports sexuels non protégés.

Le gang aurait également vendu de la drogue dans les maisons closes, encourageant ses clients à en consommer, ce qui a conduit à des cas de violences physiques contre les femmes qui y travaillaient, selon les forces de l’ordre.

Le groupe criminel aurait gagné environ 1,5 million d’euros par an grâce à ce stratagème.

Laisser un commentaire

un × deux =