FILE- bottles of drinking water

Milos Schmidt

La moitié des réserves d’eau du Danemark sont contaminées par des toxines, révèle un nouveau rapport

Une enquête commandée par plusieurs conseils régionaux danois révèle que la situation est critique et menace la transition du pays vers une économie verte.

Plus de la moitié des réserves d’eau potable du Danemark sont contaminées par des pesticides et d’autres toxines, révèle un nouveau rapport.

L’enquête commandée par Danske Regioner, qui couvre les cinq régions du Danemark, a également révélé qu’une source d’eau sur dix dépasse les niveaux acceptables pour diverses substances dangereuses.

« La contamination de l’eau potable danoise a atteint un point critique », a déclaré l’organisation dans un communiqué de presse. « Si nous voulons de l’eau potable pour nos enfants, il faut faire quelque chose maintenant. »

Danske Regioner a envoyé une lettre au ministre danois de l’Environnement, Magnus Heunicke, pour l’avertir des menaces qui pèsent sur l’approvisionnement en eau du pays.

Plusieurs usines d’adduction d’eau sont en train de purifier leur eau potable pour éliminer les résidus de pesticides et autres toxines.

Parallèlement, les géologues ont averti que Copenhague utilise jusqu’à 2,5 fois plus d’eau que ce qui est considéré comme durable.

Laisser un commentaire

2 × 1 =