FILE PHOTO

Jean Delaunay

La Grèce introduit un visa accéléré pour les touristes turcs vers 10 îles grecques

Les chefs d’entreprise grecs sont optimistes quant au fait qu’une augmentation du nombre de visiteurs turcs comblera le vide laissé par la diminution du nombre de touristes israéliens.

Les voyageurs en provenance de Turquie pourront visiter 10 îles grecques avec un visa temporaire accéléré, a annoncé le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis après sa rencontre historique en décembre dernier avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Le visa sur place de sept jours facilitera l’accès aux îles telles que Kalymnos, Limnos, Leros, Kos, Lesbos, Chios, Samos, Rhodes, Symi et Kastelorizo, toutes proches de la côte turque et historiquement populaires auprès des visiteurs turcs malgré relations gréco-turques tendues.

Le maire de l’île de Symi, Lefteris Papakalodoukas, a salué l’initiative, soulignant les liens étroits en matière de tourisme et de culture entre la Grèce et la Turquie. Il a souligné la popularité de Symi parmi les plaisanciers turcs, l’île connaissant un nombre d’arrivées de bateaux nettement plus élevé que d’autres comme Rhodes.

Auparavant, les visiteurs turcs étaient confrontés à une longue procédure de visa via le consulat grec à Izmir. Le nouveau système accéléré simplifie l’entrée, des milliers de personnes ayant déjà manifesté leur intérêt.

Giannis Papavasileiou, président de l’Association des propriétaires d’hôtels, a déclaré que l’afflux de visiteurs en provenance de Turquie devrait augmenter, compensant le déficit causé par le manque de touristes israéliens et bénéficiant en fin de compte à l’économie locale.

Les habitants font pression pour une mise en œuvre dès que possible, dans le but d’accueillir davantage de visiteurs turcs à partir de cet été.

Laisser un commentaire

19 + douze =