La France va mettre fin à l'impression non essentielle de reçus papier

Jean Delaunay

La France va mettre fin à l’impression non essentielle de reçus papier

Les clients pourront toujours demander une impression s’ils le souhaitent, et les reçus seront toujours obligatoires dans des endroits comme les restaurants ou les garages.

La fin de l’impression systématique des tickets de caisse papier est effective en France. Cette mesure, qui s’applique également aux reçus de cartes bancaires, a été prise au nom de l’environnement.

Mais il a été critiqué par certains, qui soulignent que pour de nombreux foyers, le ticket de caisse est un outil de gestion du budget familial.

En effet, le ticket de caisse ne disparaîtra pas : les clients qui le souhaitent pourront toujours demander une impression, pour lever un doute sur un prix par exemple. Et dans certains cas (restaurants, hôtels, coiffeurs, garages, etc.), l’impression restera obligatoire.

Par ailleurs, les consommateurs français seront confrontés à une nouvelle hausse de 10 % des tarifs réglementés d’électricité à partir du 1er août. Cette hausse, qui s’appliquera aux ménages et aux petites entreprises, traduit la volonté du gouvernement d’alléger progressivement la pression sur les finances publiques.

Laisser un commentaire

dix-neuf + onze =