La France accuse l'Azerbaïdjan d'avoir fomenté des émeutes meurtrières en Nouvelle-Calédonie

Martin Goujon

La France accuse l’Azerbaïdjan d’avoir fomenté des émeutes meurtrières en Nouvelle-Calédonie

Les jours d’affrontements entre manifestants et policiers en Nouvelle-Calédonie sous contrôle français sont le résultat d’ingérences étrangères, a déclaré Paris jeudi, alors que les autorités locales se sont engagées à rétablir l’ordre dans le territoire du Pacifique Sud.

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré que les violences, qui ont coûté la vie à trois autochtones Kanak et à un policier, avaient été activement soutenu par l’Azerbaïdjan.

« Ce n’est pas un fantasme », a-t-il insisté jeudi. « Je regrette que certains séparatistes aient conclu un accord avec l’Azerbaïdjan. » Mais « même s’il y a des tentatives d’ingérence, (…) la France est souveraine sur son propre territoire, et c’est tant mieux », a-t-il ajouté.

S’adressant à L’Observatoire de l’Europe, un responsable du renseignement français ayant requis l’anonymat pour discuter de questions sensibles de sécurité nationale, a déclaré que « nous avons détecté des activités de la Russie et de l’Azerbaïdjan en Nouvelle-Calédonie depuis des semaines, voire quelques mois. Ils soutiennent le discours selon lequel la France est un État colonialiste.»

Le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Aykhan Hajizada, a fermement rejeté les allégations selon lesquelles le pays était à l’origine des troubles. « Au lieu d’accuser l’Azerbaïdjan de prétendument soutenir les manifestations indépendantistes en Nouvelle-Calédonie, le ministre de l’Intérieur français devrait se concentrer sur l’échec de la politique de son pays envers les territoires d’outre-mer qui a conduit à de telles manifestations », a-t-il déclaré.

Les relations entre la France et l’Azerbaïdjan ont touché le fond ces dernières années en raison du soutien militaire et politique français à l’Arménie, voisin et rival historique de ce pays du Caucase du Sud – une situation qui n’a fait qu’être intensifiée par la prise militaire par Bakou de la région ethniquement arménienne du Haut-Karabakh en dernier lieu. année.

Les accusations de la France contre l’Azerbaïdjan ne feront qu’accentuer l’attention sur l’ingérence internationale et la répression politique intérieure perpétrées par un régime qui accueillera cette année les négociations sur le climat de la COP29 de l’ONU.

Les manifestations ont donné lieu à de nouveaux appels à l’indépendance de l’archipel de l’océan Pacifique, situé à 1 200 kilomètres à l’est de l’Australie. Les protestations surviennent après que les députés français ont soutenu des modifications à la constitution de la Nouvelle-Calédonie, permettant à tout citoyen y résidant depuis au moins 10 ans de voter aux élections locales, une décision que les militants kanak indépendantistes locaux craignent de voir mis à l’écart.

La France a imposé mercredi l’état d’urgence en Nouvelle-Calédonie.

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a accusé à plusieurs reprises la France de « néocolonialisme » et a activement soutenu les mouvements indépendantistes et les revendications d’autres pays sur les territoires français à travers le monde, notamment sur l’île de Mayotte et la Nouvelle-Calédonie.

L’Azerbaïdjan a même fondé le Groupe Initiative de Bakou, réunissant 14 mouvements politiques de l’ancien Empire français au nom de la décolonisation. Le groupe a publié jeudi un communiqué dans lequel il accuse Paris de « porter atteinte au droit du peuple kanak à l’autodétermination en élargissant l’électorat pour le maintenir en minorité dans son propre pays ».

Cependant, selon Philippe Gomes, ancien président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, l’Azerbaïdjan finance activement le Front de libération nationale kanak et socialiste indépendantiste.

La France a imposé mercredi l’état d’urgence en Nouvelle-Calédonie. | Delphine Mayeur/AFP via Getty Images

« L’Azerbaïdjan a créé le groupe Bakou qui finance les séparatistes dans toutes les régions françaises d’outre-mer », a déclaré Gomes, qui a tenté de réprimer les appels à la séparation des îles de Paris. « Les récents voyages à Paris de militants indépendantistes ont été financés par Bakou. Il est clair et évident que l’Azerbaïdjan contribue à soutenir la demande d’indépendance, ce qui peut être qualifié d’ingérence étrangère », a déclaré Gomes.

Roch Wamytan, un homme politique kanak qui est président du Congrès de Nouvelle-Calédonie, a rejeté les allégations selon lesquelles Bakou aurait une influence néfaste dans la région. « Pourquoi diaboliser ce pays ? » a-t-il demandé en avril dans le cadre d’une dispute au sujet de politiciens locaux bénéficiant de voyages payés depuis l’Azerbaïdjan autoritaire. « La France soutient des régimes répressifs et autoritaires comme le Togo, le Tchad, Djibouti, en formant leurs forces de sécurité, en conseillant leur hiérarchie militaire et en vendant des armes », a-t-il déclaré.

Dans le cadre de l’état d’urgence, la France a interdit TikTok en Nouvelle-Calédonie dans le but apparent de perturber l’organisation de manifestations qui ont fait des centaines de blessés. La décision permet également aux autorités d’ordonner l’assignation à résidence de personnes considérées comme une menace à l’ordre public, ainsi que de procéder à des perquisitions, à saisir des armes et à suspendre le droit de libre réunion.

« Aucune violence ne sera tolérée », a déclaré le Premier ministre français Gabriel Attal, insistant sur le fait que les mesures draconiennes « nous permettront de déployer d’énormes efforts pour rétablir l’ordre ».

Abritant plus d’un quart de million d’habitants, la Nouvelle-Calédonie a été colonisée il y a environ 3 000 ans par les insulaires du Pacifique et nommée par l’explorateur britannique James Cook en 1774. Elle a ensuite été conquise par la France en 1853. Ces dernières années, des accusations ont été portées contre elle. que le peuple autochtone Kanak est confronté à une discrimination systémique et à un sous-développement chronique.

Laisser un commentaire

10 − 6 =